Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Julien Blanc-Gras, Paradis (avant liquidation), roman / récit de voyage, 190 pages, Au Diable Vauvert, mai 2013, 17 €, Le Livre de Poche, mai 2014, 6,10 € ****

Publié le par Sébastien Almira

Julien Blanc-Gras, Paradis (avant liquidation), roman / récit de voyage, 190 pages, Au Diable Vauvert, mai 2013, 17 €, Le Livre de Poche, mai 2014, 6,10 € ****


« Il y a des pays en voie de développement et des espèces en voie de disparition. La république des Kiribati est un pays en voie de disparition.
Un cas singulier, à contre-courant d'un époque où chaque secousse géopolitique peut accoucher d'un nouvel État. Il n'y a jamais eu autant de nations sur terre. Celle-là semble vouée à l'effacement. Non par scission ou absorption. On lui promet l'engloutissement.
J'ai organisé ma vie autour d'une ambition saugrenue, le quadrillage méthodique de la planète. Moteur : toujours voir un pays de plus. Ce qui se profile ici, c'est un pays en moins. Je dois m'y rendre avant qu'il ne soit rayé physiquement de la carte.
Sur le planisphère, le pauvre est à peine visible à l’œil nu. Sa surface terrestre ne couvre même pas celle d'un département français, mais on pourrait faire rentrer l'Inde dan son espace maritime. À la fois un des plus petits et un des plus grands pays. Je ne peux pa résister à cette aberration géographique. Ajoutons que l'équateur et la ligne de changement de date se croisent aux Kiribati. On est donc en droit de considérer qu'il s'agit du centre du monde.
 » page 11

Julien Blanc-Gras, écrivain voyageur, « mécréant fornicateur, rationnel et imperméables aux fariboles bibliques auxquelles (il) concède toutefois une certaine puissance littéraire » est donc parti quelques mois à la découverte des Kiribati. C'est le récit de ce voyage qui vient de paraître au Livre de Poche.
Salué par la critique, apprécié par les lecteurs, Paradis (avant liquidation) est pour Éric Chevillard « un récit passionnant (…) un texte toujours surprenant qui nous apprend dix chose par page et nous informe, toutes sirènes hurlantes, sans nous donner de leçon. », pour Yann Moix « cette enquête journalistique est l’œuvre d'un écrivain ; il est rare que les deux talents se mélangent aussi merveilleusement. » et enfin pour Grégoire Leménager du Nouvel Observateur « c'est Nicolas Bouvier en short de bain qui aurait lu Desproges. »


 

                                                             Julien Blanc-Gras au Mozambique

Bon, avec ça, est-ce que j'ai vraiment besoin d'écrire autre chose ? Je vous avoue que, rentrant d'une semaine magique en Grèce, retrouvant la grisaille parisienne et ayant été quasi obligé de passer à la nouvelle version d'Over-Blog (pour le moment assez merdique), je n'ai pas envie de faire beaucoup d'efforts.
Ce que je peux vous dire, c'est que le quatrième livre de Julien Blanc-Gras est intelligent et intéressant aussi mais facile et agréable à lire.
L'auteur ne se contente pas seulement de parler des importants problèmes qu rencontrent la république des Kiribati et ses habitants, il nous fait aussi voyager pour le meilleur et pour le pire, et non sans humour. Puisque c'est l'été, privez-vous encore moins de cette lecture passionnante !

Julien Blanc-Gras, Paradis (avant liquidation), roman / récit de voyage, 190 pages, Au Diable Vauvert, mai 2013, 17 €, Le Livre de Poche, mai 2014, 6,10 € ****

Commenter cet article