Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cinéma d'août 2014 (Lucy / Nos pires voisins / Boyhood / Le rôle de ma vie)

Publié le par Sébastien Almira


                        
Lucy, de Luc Besson, 1h30 ****
Avec Lucy, Luc Besson signe un retour d'enfer. Mêlant à merveille le film d'action à suspense et une intrigue scientifique qui pourrait tenir de la science-fiction (puisqu'il prend comme point de départ une théorie non prouvée, à savoir que l'humain n'utilise que 10 % de ses capacités cérébrales), il pond un bon gros blockbuster idéal pour l'été avec Scarlett Johansson et Morgan Freeman à l'affiche.

Humour, action, suspense, intrigue intelligente et intelligible, bande originale, effets spéciaux, tout est bon dans le Besson. J'ai toutefois l'impression que les amateurs de gros films d'action risquent d'être déçus de ne pas avoir que ça et que les amateurs de films plus « intelligents » diront exagérément que c'est un film facile et grossier.
Décidément, Luc Besson n'est pas encore prêt à plaire à tout le monde.


                        
Nos pires voisins, de Nicholas Stoller, 1h35 °
Histoire de passer rapidement sur cette bonne grosse daube pour Américains peu exigeants, cliquez directement sur ce lien, vous verrez le seul point digne d'intérêt du film sans avoir besoin de vous taper ce duo d'acteurs complètement ridicules qui essaient de se débarrasser d'une confrérie d'étudiants qu foutent le bordel tous les soirs dans la maison voisine.



                        
Boyhood, de Richard Linklater, 2h40 ****
Suivre l'histoire d'une famille sur douze ans avec les mêmes acteurs est un beau pari qu'a brillament relevé Richard Linklater. Il n'y franchement rien d'autre à dire, si ce n'est que ça finit quand même par devenir longuet, et qu'on aimerait voir ce genre de procédé un peu plus souvent au lieu de changer d'acteur parfois de façon catastrophique (comme dans Nymphomaniac).



                        
Le rôle de ma vie, de Zach Braff, 1h45 ****
Il a joué et réalisé plusieurs épisodes de la série Scrubs, il fait également les deux dans ce joli film où il tient le rôle principal. Celui de Aidan Bloom, Juif peu croyant qui devrait changer de mode de vie, délaisser son rêve de comédien et devenir un adulte afin de sauver son couple et sa famille d'une crise imminente. Entre Los Angeles, le désert californien et ses propres rêves, saura-t-il trouver le véritable rôle de sa vie ?
Bien fait, bien joué, avec un petit grain de folie en prime, Le rôle de ma vie fait rire et pleurer, et c'est bon !

Commenter cet article