Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bertrand Guillot, Sous les couvertures, roman, 170 pages, rue fromentin, septembre 2014, 16 € ***

Publié le par Sébastien Almira

Bertrand Guillot, Sous les couvertures, roman, 170 pages, rue fromentin, septembre 2014, 16 € ***

« Ainsi avaient passé les années, au rythme immuable de la nouveauté littéraire : en septembre la rentrée et son cortège, en novembre les prix et leurs bandeaux rouges, les beaux livres pour Noël, puis d'autres romans en janvier pour passer l'hiver, l'émission de télévision du vendredi soir, et les bluettes de printemps pour préparer les vacances d'été. » page 31

Un samedi soir, une librairie de quartier un peu vieillotte. Comme tous les soirs, sitôt le rideau tombé, les livres s'éveillent et se mettent à vivre, se parlent, se chamaillent, se promènent. Mais ce soir, l'heure est grave : un carton de nouveauté vient d'arriver et chacun a peur de passer à la casserole lundi, autrement dit d'être mis au retour puis au pilon. Mais quelqu'un a une idée.

page 28

page 28

Sous les couvertures est un roman d'aventure pas comme les autres. Les livres nous font voyager depuis notre enfance, que ce soit avec un récit de voyage, une magnifique histoire d'amour, un bon polar, un livre drôle et léger et j'en passe. Cette fois-ci, c'est un livre de livres, un livre chez les livres, avec les livres, quels qu'ils soient. Ainsi, nos personnages seront des classiques, des premiers romans, des romans primés, surestimés, oubliés, etc. qui répondent aux noms de Junior, l'Académicien, le Grand, Rouge, etc. Et de temps en temps, nous aurons également le libraire, son fils prônant le tout-technologique, la petite nouvelle qui aimerait tant changer les choses (comme les livres dans leur boudoir, tiens...) et sa colocataire journaliste qui ne pense qu'à draguer ce bel auteur rencontré sur un salon.
Parfois, les aventures humaines et livresques se ressemblent à s'y méprendre et si de prime abord le principe du roman peut paraître niais, Bertrand Guillot est parvenu à concocter, non sans intelligence, une jolie aventure qui ne manque pas d'originalité, de rebondissements et d'humour. Elle permettra également aux petits curieux de voir l'envers du décor d'un métier qu'on pourrait trouver banal, inutile, facile.

page 31

page 31

page 118 (début de la phrase page 117 "Etablir un contact direct avec les Etrangers...")

page 118 (début de la phrase page 117 "Etablir un contact direct avec les Etrangers...")

Livre reçu et lu dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire 2014 PriceMinister !

Commenter cet article