Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lupano et Panaccione, Un océan d'amour, BD sans texte, 220 pages, Delcourt / Mirages, octobre 2014, 24,95 € *****

Publié le par Sébastien Almira

Lupano et Panaccione, Un océan d'amour, BD sans texte, 220 pages, Delcourt / Mirages, octobre 2014, 24,95 € *****

Surpris par le principe d'une bande dessinée sans texte, j'ai « lu » Un océan d'amour et je n'ai toujours pas fini d'être surpris.

D'abord par la facilité de lecture et de compréhension.
Ensuite par le merveilleux scénario de Wilfried Lupano, qui avait déjà officié avec Jérémie Moreau pour Le Singe de Hartlepool et avec Cauuet pour Les vieux fourneaux : jetez-vous dessus, c'est extraordinaire. Ce gars a des idées en or et sait s'entourer.
Aussi par les superbes dessins, tendres et expressifs, de Grégory Panaccione, à l'origine d'un certain Match qu'on m'a vivement recommandé.
Finalement par le résultat étonnant et hautement merveilleux d'une telle entreprise.
Également par la présentation de l'ouvrage et la quatrième de couv' particulièrement réussie.
Enfin par l'intérêt et le succès à la librairie.

Pas besoin de dire grand chose sur l'histoire de ce petit pêcheur breton dont le petit bateau se coince dans les filets d'un autre bien plus énorme et de son imposante, revêche mais réconfortante femme élevée à la cuisine au beurre, complètement paumée quand elle ne le voit pas rentrer le soir même.

S'en suivent leurs extraordinaires et invraisemblables aventures croisées qui vous emporteront et vous émerveilleront aussi sûrement que moi. Cette BD est un vrai bijou sur tous les plans et ce serait vraiment bête de s'en priver ou d'en priver vos amis fans de septième art alors que Noël est si proche.


 
 

Visitez le blog du Monde pour découvrir les trente-quatre premières planches ici.

Commenter cet article

Bridget G 21/12/2014 10:28

Très tentant... Rien que le concept et le feuilletage de la 4ème de couverture m'attirent déjà... Alors en lisant cette chronique, je suis doublement conquise..

Sébastien Almira 23/12/2014 09:46

Je ne peux qu'applaudir devant tant de raison ! N'hésite pas à revenir donner ton avis sur cette merveille.