Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Olivier Norek, Entre deux mondes, roman policier, 410 pages, Michel Lafon, septembre 2017, 19,95€ ****

Publié le par Sébastien Almira

 

Pas fan de polar, je suis intrigué par la quatrième de couv' du quatrième roman de Norek lorsque je le reçois à la librairie : « Adam avait découvert en France un endroit où l'on peut tuer sans conséquences ».
Je lis les six premières pages qui tiennent lieu de prologue. Puis les deux premiers chapitres. Et, n'y tenant plus, j'embarque le service de presse chez moi le soir même.

Adam travaille pour la Military Intelligence, le service de renseignement militaire syrien, mais, en sous-marin, il se bat contre le régime de Bachar el-Assad. Lorsqu'un de ses hommes de l'ombre est attrapé et torturé par ses supérieurs officiels, il fait fuir sa femme et sa fille illégalement parmi plusieurs dizaines d'Afghans et de Syriens entassés sur un bateau sans protection en direction de l'Italie et la France, le temps de régler ses affaires et de les rejoindre pour passer la frontière et finir leur vie en Grande-Bretagne. Il a entendu parler d'un camp, d'une ville même, où les réfugiés vivent. Ils se retrouveront là-bas.
Pendant ce temps, à Calais, Bastien prend ses nouvelles fonctions. Sa femme, en dépression, veut se rapprocher de sa famille. Sa fille, quatorze ans, se fout de tout. Et ses nouveaux collègues s'étonnent qu'il ait sciemment choisi d'échouer ici alors que tous veulent en partir.

Commence un chassé-croisé entre les deux flics, entre la Syrie et la Jungle de Calais, dont ils ne sortiront pas indemnes. Entre meurtres, violences, espoirs de retrouver sa famille, crainte d'y perdre plus que la vie, l'auteur de Code 93 nous embarque dan un roman réaliste d'autant plus cruel et saisissant, un véritable page-turner qui n'a pas tout à fait l'air d'un roman policier, qui pourrait être le récit d'une sombre réalité.
Efficace jusqu'au bout, il frappe fort, effraie et surprend.

Voir les commentaires