Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Pierre Gattégno, J'ai tué Anémie Lothomb, roman, 230 pages, Calmann-Lévy, janvier 2009, 14€ °

Publié le par Sébastien Almira

Encore un livre, me direz-vous, mais cette fois-ci, il s'agit d'une mauvaise critique. Enfin, d'un mauvais livre, car j'ose espérer que ma critique n'est pas si mal que ça !



Antoine Galoubet est le contraire d'un auteur à succès. Ses livres passent inapperçus auprès des médias, des libraires et du public, son stand est le plus désertique du Salon de Paris, personne ne le reconnaît, ni même ne le connaît. Bref, Antoine Galoubet est un écrivain maudit. Et puis un jour apparaît, miraculeuse, une opportunité de sortir de l'anonymat : il trouve « le corps sans vie d'une romancière à succès ». Recel de cadavre, complot, manipulations en tout genre, tout y passe.

Voilà qui laissait entrevoir un très bon roman, drôle et agréable, sur le monde de l'édition mais il n'en est rien ! Forcément, l'éditeur ne tarit pas d'éloges, mais au lieu de « l'humour féroce et déjanté » promis sur la quatrième de couverture, c'est de piètres blagues gratuitement féroces dont il faudra se contenter dans cette « satyre du monde des lettres tout à la fois grave et réaliste » qui se révèle plutôt être un long article romancé en surface pour dénoncer la dérive, selon Gattégno, de la littérature, des médias et des lecteurs. Tous les auteurs à succès s'en prennent, passez-moi l'expression mais il s'agit bien de cela et uniquement de cela, plein la gueule : Nothomb, Lévy, Pingeot, Musso, Ravalec, Houellebecq et Beigbeder, si je n'oublie personne.

On y apprend notamment qu'Amélie Nothomb, pardon, qu'Anémie Lothomb n'est « qu'une pimbêche qui tremble d'être surprise à poil », que personne ne la lit, ce qui explique son succès, que « d'elle, il ne subsisterait que quelques livres en librairie et, avec les années, sans doute plus rien.. » et que c'est uniquement « à la cigarette qu'on reconnaît un artiste. » Reste tout de même une phrase intéressante : « quand on veut se faire un nom, c'est qu'on n'en a pas. » Vous l'aurez compris, ce livre n'est qu'un ramassis de remarques jalouses, gratuites et méchantes de la part d'un auteur (Gattégno, pas Galoubet !) qui surfe sur l'insuccès malgré huit livres publiés depuis 1992. Il le dit lui-même, page 114, à travers un faux article de Libération : « Cet auteur ignoré du grand public est jaloux du succès d'Anémie Lothomb. » Voilà finalement résumé en treize mots le livre, si on peut salir ce mot de la sorte, d'un auteur (Gattégno toujours) qui veut se faire connaître en tuant symboliquement Amélie Nothomb.


« Pourquoi n'avait-il pas essayé de me contacter ? Je lui aurais rendu le corps et on en serait resté là. Au lieu de ça, il me complique la vie avec ses aveux.. » Pourquoi n'avait-il pas simplement laissé le corps à sa place au lieu de l'embarquer dans son coffre pour le placer dans le congélateur du chalet que lui prête son éditrice avant de l'enterrer dans un
bois ? Au lieu de ça, il imagine un scénario qui ne tient pas la route et qui nous désespère.

En somme, voilà donc un très mauvais livre que je vous déconseille au plus haut point et que je regrette infiniment d'avoir acheté. Si vous voulez savoir jusqu'où peut aller un écrivain, lisez Daphnée disparue de José Carlos Somoza (Actes Sud, 19€) dont le style est autrement meilleur et la trame, autrement plus travaillée, tient entièrement debout malgré sa complexité, ou bien Et si c'était niais de Pascal Fioretto (Chiflet & Cie, 15€, Pocket, 5,40€) dont l'humour, bien réel, vous saute à la figure à chaque page.

Commenter cet article

constance93 16/01/2011 16:04


c'est une bonne critique, et en effet ça ressemble à un très mauvais libre.
tu fais preuve de mordant, ça fait plaisir à lire, et c'est ce que devrait être ce livre : à la fois intelligent et drôle, critique et plein de dérision. ça n'a pas du tout l'air d'être son cas.


Opti-mix-tic54 30/06/2009 22:57

Rien que le titre m'a de suite donné envie de boycotter ce genre de bouquin et je m'y tiendrai de ne jamais m'y intéresser!!!!
Foi de lecteur nothombien!!!!

Sébastien Almira 30/06/2009 23:12


je ne sais pas si tu as lu la critique que j'éi écrite, mais j'ai d'abord pensé que le livre setrait très bon et très drôle, comme le vendait forcément l'éditeur. au lieu de ça, il s'agit d'un vrai
ramassis d'inepties, pour ne pas dire autre chose (on pourra communiquer par mail et laisser libre cours à nos pensées pour ne pas salir le blog lol)


Opti-mix-tic54 30/06/2009 22:57

Rien que le titre m'a de suite donné envie de boycotter ce genre de bouquin et je m'y tiendrai de ne jamais m'y intéresser!!!!
Fois de lecteur nothombien!!!!