Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le retour en force de Whitney Houston

Publié le par Sébastien Almira

i-look-to-you-whitney-houston.jpg

 

Whitney Houston, I look to you, septembre 2009, Sony, 11 titres ****
Pour son grand retour après pléthore de problèmes (anorexie, drogue, violence de la part de son mari, santé, etc.), la diva a pris son temps pour éviter de réitérer l'échec du précédent ablbum. Le single Whatchoulookinat aux sons R'n'B n'avait pas suffit à lancer l'album de la chanteuse qui sombrait déjà à l'époque dans des eaux étrangements troubles...
Elle a attendu sept ans avant de retrouver la force de chanter et une maison de disque pour la chaperonner. Le résultat est là : entourée de R. Kelly, Aicia Keys ou encore Akon, Whitney s'encre dans son époque. Finis les mélancoliques pianos-voix qui ont fait son succès, il faut faire avec son temps pour reconquérir ne serait-ce qu'un semblant de public. Alors, non ce n'est pas du Grand Whitney Houston, non il n'y a pas de ballade vouée à rester dans les mémoires comme I will always love you, non il n'y a pas de tube comme It's not right but it's ok. Mais il n'en reste pas moins que le travail effectué avec ces nouvelles recrues a abouti à un résultat étonnamment bon.
Entre des zestes de R'n'B agréablement distillés dans une soul bien balancée (Million Dollar Bill, Call You Tonight, etc.) par les trois stars précitées, une voix maîtrisée, quelques jolies envolées lyriques (I look to you), ballades et titres plus rythmés aux accents dance (A song for you), la diva prend des airs de Tina Turner. Il suffit de regarder les photos de l'album pour se rendre compte que la jeune première de Bodyguard a vieilli et ressemble à son tour à une lionne.
Reste qu'à quarante-six ans, elle n'a pas la pêche de la vétérante qui met encore le feu sur scène à 70 ans. Lors de sa prestation scénique du 1er septembre enregistrée à Central Park devant 4 000 fans, elle a étalé ses faiblesses : fausses notes, trous de mémoire, bégaiements, souffle court, etc. Elle s'est excusée, prétextant que l'interview pour Oprah Winfrey de la veille l'avait fatiguée. Le résultat studio est bon, mais le live ne suit pas. En attendant, la star retrouve le succès et se classe troisième des ventes pour la première semaine de commercialisation de ce très bon disque.


 

Commenter cet article