Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Susie Morgenstern et Alain Grousset, Tout amour est extraterrestre, roman ado, Ecole des Loisirs, collection Medium, mai 2009, 130 pages, 9 € **

Publié le par Sébastien Almira

Ce n'est pas le premier que je lis, mais c'est le premier que je chronique ici. Et oui, le roman ado fait apparition dans ce blog grâce à Susie Morgenstern et Alain Grousset, auteure de La première fois que j'ai eu seize ans.


Ce court roman, c'est l'histoire de Pauline qui, du haut de ses quinze ans, fait face à tous les problèmes des filles de son âge : vêtements choisis par sa mère, garçons, cours, liberté, etc. Mais elle n'est pas au bout de ses surprises, car si elle vit avec sa mère, sa grand-mère et son arrière-grand-mère, sans trop savoir ce qu'il en est des hommes depuis tant d'années, elle découvre dès le début du roman que son père est en fait un extraterrestre qui a offert à sa mère la plus passionnelle des histoires d'amour avant de rejoindre sa planète, laissant à la pauvre femme un bébé qui naîtra fille et deviendra garçon à l'adolescence.

Vous trouvez que je vous ai révélé trop vite l'histoire du roman ? C'est ainsi qu'il en va à la lecture ! Tout est jeté sur le papier comme à la "va-vite", pas de répit. Mais attention, ce "pas de répit"-là n'est pas celui des films d'actions qui vous tiennent en haleine deux heures durant. Non, celui-ci manque de consistance. On va vite, mais tout est facile, tout est survolé, la transformation, les problèmes à l'école, la raison de ce changement, les manoeuvres du mystérieux Norman Master qui parque cinquante-six filles affublées de pénis et de pectoraux dans un hôtel grand luxe où tout coule à flôt, etc. Je ne continue pas l'énumération de ce qui est survolé par l'auteur, car il s'agit tout de même d'un bon livre, et je ne voudrais vous en révéler la fin.

Mais pour un roman ado que l'on pourra qualifier d'anticipation, il faut dire que c'est léger. Très léger, même, quand on voit des séries à n'en plus finir, dont chaque tome comporte plus de quatre-cent pages. Ici, tout est plié en cent-trente. De  plus en plus prisé, le roman d'anticipation pour ado scrute les méandres de l'âme et de l'inconscient des personnages, invente des mondes, des personnages, des secrets toujours plus acerbes, critiquent la société comme il se doit. C'est ce qui fait la force d'un bon roman d'anticipation pour adolescent. Ici, rien de tout cela. Le plaisir est tout de même présent, l'écriture agréable, l'histoire se laisse boire sans ménage, le langage est celui d'une fille, puis d'un garçon de quinze ans, sans pour autant être vulgaire, on se laisse prendre par les descriptions sexuelles de Pauline qui deviendra Paul (aucun rapport avec Mylène Farmer : "qu'on soit Paul en Pauline" dans XXL), mais l'heure et demi passée on est bien triste d'avoir lu ce long résumé de texte.

Commenter cet article

Luna 07/03/2011 09:37


Je viens de découvrir Susie Morgenstern à travers son livre "Confession d'une grosse Patate" que j'ai beaucoup aimé parce qu'elle nous parle réellement, sans se cacher, de ce dont tous le monde (ou
presque)à peur...
Je viens d'ailleurs de déposer ma critique sur mon blog !

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


Sébastien Almira 08/03/2011 11:39



Ah ! Confession d'une grosse Patate, le titre me fait déjà rire ! Je jetterai un coup d'oeil, merci !



masters dissertation 11/11/2009 14:27


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!