Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Madonna's Celebration

Publié le par Sébastien Almira

Actualité chargée pour Culturez-vous avec un rythme plus soutenu que d'accoutumée ! Et un deuxième disque à l'honneur : le troisième Best Of de Madonna.


Madonna, Celebration, Warner, 21 septembre 2009, 1 CD, 16 €, 2 CD 19 € ****

La Reine de le Pop a su, au fil des années, nous enchanter comme nous décevoir. Énorme vendeuse de disque dans les années 80 grâce à toute une pléïade de tubes inoubliables (Holyday, Like a virgin, Like a prayer, La isla bonita, Into the groove, Vogue, Papa don't preach ou encore Lucky star), elle a, comme Indochine, eu son désert avec l'échec d'Erotica et de Bedtime Stories, deux albums comptant pourtant certaines de ses meilleures chansons (Erotica, Deeper and deeper, Take a bow, Secret, Bedtime story, etc.). Il a fallut une chanson quelque peu surprenante pour une faiseuse de tubes, puisque c'est la ballade Frozen qui lui fera retrouver le chemin du succés. L'album qui suit, Ray Of Light, est d'ailleurs considéré par certains comme le plus abouti et le meilleur de ses productions. Depuis, Madonna ne lance plus de mode, elle est devenue une suiveuse. Peur peut-être de reperdre le support du public avec des albums trop conceptuels comme le furent Erotica et Bedtime Stories. Ou bien, manque d'imagination... Désormais, la Madone fait ce qui marche. Après le retour de la dance amorcé par Kylie Minogue avec Light Years et le tube Spinning around, qui retrouve elle aussi le succès aprés une longue traversée du désert et quelques albums conceptuels, Madonna revient avec le tube et l'album Music. Succès indéniable. Trois ans plus tard, le rock, qu'il soit pop ou hard, est au plus haut dans les charts, American Life suit cette voix, mêlant rock et electro. Le résultat a beau être excellent, il n'en manque pas moins d'originalité. En 2005, la scène dance et electro envahit le monde, les DJ français sont connus tout autour du globe, le Top 50 (si tant est qu'il en reste un...) est plein de bombes électro, de David Guetta, de Bob Sinclar, de Martin Solveig et de Madonna avec ses confessions sur le dancefloor : Hung up, Sorry, Get together et Jump font danser les foules. Enfin, l'année dernière, la dance a toujours la côte, mais le rap et le R'n'B ont également retrouvé leur succès d'antan. L'occasion pour Madonna de s'y adonner, travaillant sur Hard Candy avec Timbaland et Justin Timberlake. Mais si suivre les tendances avaient jusque là plutôt réussi à la Madone, cette fois, le résultat n'enchante plus grand monde. L'abum est une pure merveille de ratés, la tournée qui s'en suit aussi, les salles et les stades français ne sont pas pleins alors qu'auparavant, il lui suffisait de deux heures pour remplir quatre Bercy.

Je sais bien que je n'ai pas encore parlé du Best Of, mais il s'agit des meilleurs morceaux de Madonna, retracer sa carrière, aussi succintement que je l'ai fait, s'inscrit finalement bien dans le vif du sujet. Nous voici alors avec les trente-six chansons considérées par les fans comme étant les meilleures (il y a eu vote). Trente-six chansons sur deux CD, dont les deux bombes électro inédites (elle a bien compris que le R'n'B ne lui allait pas...) Celebration et Revolver, ou dix-huit titres sur un seul disque. Rien de bien nouveau, donc, mais une superbe pochette et le plaisir de retrouver les tubes de diverses époque sur un même disque. Manquent toutefois à l'appel Don't cry for me Argentina, Deeper and deeper, Bedtime Story, What it feels like for a girl, Nothing fails et Get together.

Commenter cet article

daren 28/09/2009 16:20


le best'of est pas mal mais ils manquent de nombreux titres. Elle a pas mit la periode presque complete de l'album bestime stories sortie en 1994 ainsi que les periodes de l'album "erotica" et
"evita" puis quelques titres des albums précédents elle aurait pu faire un best'of de 3 CD :)


Sébastien Almira 28/09/2009 21:53


ou bien continuer avec GHV3 et couvrir sur un CD la suite des albums sortis après les deux premier best of, c'st-à-dire American Life, Confesions on dance fllor et Hard Candy. C'aurait été plus
simple...