Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attentat à la Culture #3 : Pourquoi s'acharne-t-on sur les bloggueurs ?!

Publié le par Sébastien Almira

Puisque travailler m'empêche de garnir régulièrement ce blog, je vais profiter d'un message reçu pour revenir aux cours de français qui me faisaient peur et m'ont dissuadé de devenir professeur de français : le commentaire de texte.

Pourquoi ? Parce que sur un blog ami, je lisais il n'y a pas si longtemps un article un peu fâché à propos des auteurs et éditeurs qui envoient des mails pour promouvoir leurs livres. Le problème n'est pas qu'ils le fassent, mais la façon de procéder. Voici donc le dernier en date :

 

 

Ce message vous est envoyé par un visiteur grâce au formulaire de contact accessible en bas de page de votre blog: culturez-vous.over-blog.com

"Livre " les corps indécents "
Raybaut
Aimer à perdre la raison d'une jeune ballerine d'origine Russe, vivant en France, confrontée aux problèmes de notre société :

- Immigration-invasion et ses conséquences désastreuses pour la France et pour l'Europe (insécurité dans les villes et les transports, violences urbaines de plus en plus fréquentes, trafics de drogues, banlieues poudrières etc.)

- Moralisation indispensable de la vie publique (une vraie démocratie se doit d'écarter et de punir sans complaisance les édiles-voyous )

- Peine de mort à l'encontre des assassins-tortionnaires d'enfants et les terroristes.

Des milliers de consultations internet pour cet ouvrage !! - Coup de coeurs des lecteurs de la bibliothèque municipale de Chirens. Plusieurs articles de Presse élogieux !"

 

 

Livre " les corps indécents "
Raybaut

Aimer à perdre la raison...

D'abord, bonjour ! Qu'est-ce qui fait que, de moins en moins, l'expression "bonjour" soit utilisée ?

Ensuite, "Livre les corps indécents / Raybaut", sans majuscules, sans italique, qui est Raybaut ? quel est l'éditeur ?

 

Aimer à perdre la raison d'une jeune ballerine d'origine Russe

Les cours de français ont beau être loin désormais, je pense tout de même que cette phrase a un problème. Qui aime ? qui perd la raion ? la raison de qui (puisque "perdre la raison D'une jeune ballerine...") ?

 

- Immigration-invasion et ses conséquences désastreuses pour la France et pour l'Europe (insécurité dans les villes et les transports, violences urbaines de plus en plus fréquentes, trafics de drogues, banlieues poudrières etc.)

En quoi cette jeune ballerine mérite deux points avant cette phrase, ce qui signifie qu'elle en est la cause, ou que la phrase en question est la conséquence de la jeune ballerine (ce qui revient quasiment au même) ?

 

- Moralisation indispensable de la vie publique (une vraie démocratie se doit d'écarter et de punir sans complaisance les édiles-voyous )
- Peine de mort à l'encontre des assassins-tortionnaires d'enfants et les terroristes.

Sans vouloir rentrer dans des considérations sociales et politiques, si la peine de mort est authorisée pour les assassins et tortionnaires d'enfants, ainsi que pour les terroristes, pourquoi pas étendre la peine pour les violeurs, pour les tueurs en séries, etc. etc. J'avoue que la peine de mort peut avoir du bon, mais on ne peut pas choisir un domaine dont on parle dans un roman présenté tel un documentaire socio-politique et balancer la sauce ainsi...

 

La présentaion s'ouvre sur l'histoire d'une danseuse russe et devient vite un pamphlet politique visant à faire renaître la peine de mort. Ne peut-on pas se permettre, lorsqu'on publie un roman, de le résumer correctement avant d'en faire un argumentaire travaillé, et non pas balancé comme un vilgaire chiffon ?

 

Des milliers de consultations internet pour cet ouvrage !! - Coup de coeurs des lecteurs de la bibliothèque municipale de Chirens. Plusieurs articles de Presse élogieux !

Des milliers de consultations internet pour un coup de coeur de la bibliothèque de Chirens ? N'est-ce pas légèrement paradoxal ?! Quel ouvrage inconnu au bataillon dont on ne sait pas même s'il a un éditeur et coup de coeur de la bibliothèque d'une ville de 1966 habitants (chiffres 2007) perdue au fin fond du canton de Voiron peut se targuer d'avoir des milliers de consultations internet sur un site qui n'est même pas donné dans l'argumentaire ?? J'ai eu beau chercher sur le site de la bibliothèque de Chirens, sur le blog de leurs coups de coeur, je n'y ai pas trouvé Les Corps indécents.

Puis, lorsque j'ai recherché ces articles élogieux, je suis tombé sur celui-ci (ici) ; l'auteur du livre en fut tellement mécontent qu'il se pressa de pondre avec animosité une tirade de plusieurs pages.

 

Et puis, pas de merci de votre temps, pas d'au revoir, pas de mot personnalisé, pas de "si vous êtes intéressé, je peux vous envoyer un service de presse et vous pourrez en parler", rien.

 

 

Alors, à l'avenir, je n'aimerais recevoir de la pub que pour des bons livres publiés par des auteurs polis et respectueux du travail d'un bloggueur. Est-ce si compliqué ?!

Commenter cet article

Croqueuse2Livres 28/02/2011 19:52


On reçoit quand même généralement des messages un peu plus évolués et respectueux. Celui-ci fait clairement racolage effectivement mais proportionnellement, je pense avoir reçu davantage de
messages corrects (et heureusement sinon j'aurai craqué ;) )


Elise 22/02/2011 11:09


Je veux simplement attirer l'attention sur le fait que ceux qui mettent en exergue les Droits de l'Homme pour défendre la peine de mort devraient faire le ménage devant leur porte. La France est
bel et bien le 3ème marchand de canons au Monde à l'origne de milliers de victimes chaque année.

Je viens de m'apercevoir, confuse, que dans mon laïus, je me suis rendue coupable d'au moins deux fautes (orthographe). Mon Mac ayant rendu l'âme il y a tout juste 3 jours, j'utilise, pour des
raisons financières, un ordinateur bas de gamme et j'avoue être complètement perdue avec ce nouveau clavier et ce nouveau mode de fonctionnement si différent. Merci de votre indulgence.


Sébastien Almira 28/02/2011 13:32



Très bien. Mais mon attention est déjà attiré par infiniment plus de problèmes sociaux, politiques, que ce soit dans ma ville, la France, l'Europe ou le Monde. Je n'ai pas besoin de commentaires
acharnés sur la peine de mort pour me rendre compte qu'il y a des violeurs d'enfants et des marchands d'armes.


 


Concernant vos fautes d'prthographe, personne n'est parfait, alors ce n'est pas la peine de m'abassourdir avec vos excuses pécunières. Je pense être bien au courant de ses problèmes-là moi-même
pour ne pas avoir à me soucier des vôtres.


 


Merci Elise pour vos interventions, je vous dis au revoir.



Elise 21/02/2011 21:08


Et pourtant... "les corps indécents" est un livre fort bien écrit, très pudique, subtil et précis, élégant et raffiné.

L'histoire de la passion entre deux jeunes gens avec, en filigrane, des considérations générales pertinentes. Il est tout cela et bien plus encore.

J'emprunte donc volontiers à André Gide : " Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu'ils y réussissent mieux que les sots ".

Concernant la peine de mort, par exemple.

Vous semblez vous draper dans la vertu outragée de la France pays des Droits de l'Homme. On ne sait pas s'il faut rire ou pleurer.

Car vous n'êtes pas sans savoir, Monsieur, que la France est le 3ème marchand de canons au Monde.

Vous oubliez aussi un peu vite que les dictateurs célèbres comme Mobutu, Bokassa, Bébé Doc, avaient pignon sur rue en France dans les plus belles villas et châteaux de l'hexagone.

L'ayatollah Komeini de sinistre mémoire a même vêcu un temps dans notre douce France.

Souvenez-vous aussi, il y a pas si longtemps, le colonel Kadhafi en personne reçu en grandes pompes à l'Elysée. Il a même bénéficié de l'insigne honneur de planter sa tente dans les jardins du
Luxembourg ! Et que dire des relations privilégiées entretenues en haut haut lieu avec les Ben Ali, Moubarak et consorts...

Alors, dans ces conditions, la peine de mort défendue par les belles âmes françaises, cela me fait plutôt sourire. On s'inquiète de sauver la vie d'un assassin et on feint de ne pas voir les
milliers de victimes des dictateurs patentés.

Vous avez donc parfaitement raison... France, pays des Droits de l'Homme... et de l'hypocrisie.

Salutations

Elise

PS: Ayez au moins à coeur, par respect de ceux qui vous lisent, de limiter le nombre de coquilles dans vos réponse.


Sébastien Almira 22/02/2011 09:39



Je veux bien vous croire, Elise, lorsque vous utilisez pléthore d'adjectifs pour qualifier ce livre, ais il n'en reste pas moins que si je ne suis pas touché par l'intrigue, je ne lis pas un
livre. D'abord, parce ça m'ennuie, et ensuite parce, comme tout libraire, je n'en ai pas le temps.


 


Par ailleurs, lorsque vous commencez à m'attaquer sur la peine de mort, je ne vous vois plus du même oeil. Premièrement, vous mentez quant à mes propos : je ne me drape pas dans la vertu outragée
des Droits de l'Homme.


Voici le copier-coller de mon dernier commentaire, puisque vous ne prenez pas la peine de lire avant de parler : Parce que c'est un morceau de phrase que je n'aurais peut-être pas dû écrire.
J'ai dit "peut avoir..." car c'est une question beaucoup trop aléatoire et complexe pour que je balance une réponse comme ça. La peine de mort PEUT avoir du bon, car je considère que certains
crimes méritent d'être punis plus que sévèrement. MAIS la justice est trop aléatoire pour pouvoir remettre en place une peine qui tue parfois des innocents (La vie de David Gale est un très beau
film). Puis il y a les Droits de l'Homme. Où s'arrêtent les droits de ceux qui les enfreignent ? Voilà des questions trop complexes pour que je donne une réponse assez claire sur la peine de
mort.


 


Ensuite, je n'oublie pas, Madame, les dictateurs célèbres ou peu célèbres, les tueurs en série, les violeurs de femmes et d'enfants, les brigands de tout feu. Alors je n'oublie rien mais je
risque fort d'oublier de répondre à vos prochains propos que j'imagine déjà plus attaquants, exultoires et mensongers.


 


Bien le bonjour !


 


ps : je me délecte de votre mauvaise foi sur mes prétendues coquilles. Personnellement, je ne vois qu'une faute de frappe, mais vous semblez si intelligente que je ne peux que m'incliner.



letshaveatry 17/02/2011 11:26


Si vous ne souhaitez pas lancer de débat, pourquoi alors déclarer que "la peine de mort peut avoir du bon". On meurt d'envie, de fait, de connaître le fond de votre pensée...


Sébastien Almira 19/02/2011 09:23



Parce que c'est un morceau de phrase que je n'aurais peut-être pas dû écrire. J'ai dit "peut avoir..." car c'est une question beaucoup trop aléatoire et complexe pour que je balance une réponse
comme ça. La peine de mort PEUT avoir du bon, car je considère que certains crimes méritent d'être punis plus que sévèrement. MAIS la justice est trop aléatoire pour pouvoir remettre en place une
peine qui tue parfois des innocents (La vie de David Gale est un très beau film). Puis il y a les Droits de l'Homme. Où s'arrêtent les droits de ceux qui les enfreignent ? Voilà des
questions trop complexes pour que je donne une réponse assez claire sur la peine de mort.



Sébastien Almira 16/02/2011 10:35


Afin que les choses soient claires et que mes lecteurs ne me prennent pas pur l'ingrat de service qui écrit un article dans le but de dénigrer un auteur qui m'aurait volotiers offert son livre
:


1. Il m'a en effet proposé de m'envoyer son livre en s'excusant, mais une fois mon article publié. Son message m'a été envoyé samedi. Et ce mardi, ce monsieur écrit à la vue de tout le monde que je
n'ai "jamais répondu", ce qui laisse entendre que la proposition date d'il y a plusieurs mois et que j'ai sciemment écrit cet article après.


2. Merci de la proposition, tardive mais bienvenue. Mais en plus d'un manque de tact certain de votre part, votre roman ne m'intéresse pas plus que ça.

Enfin, sachez qu'il est inutile de signer en italique, l'italique est seulement utilisé pour les titres d'oeuvre et les formules en langue étrangère.


GJ Raybaut 15/02/2011 06:59


Bonjour Monsieur,

Il vous a été volontiers offert un exemplaire de cet ouvrage et vous n'avez jamais répondu. Cet exemplaire serait accompagné des coupures de presse relatives à ce livre. Vraiment désolé de vous
avoir importuné. Concernant les milliers de connexions, elles sont sur le site de l'Editeur, vous l'avez fort bien compris. Pour ce qui est de la peine de mort, en tant que père d'un enfant en bas
âge, je n 'hésiterais pas une seule seconde à sacrifier ma vie pour lui alors ce n'est pas pour accepter qu'un barbare la lui vole dans des circonstances effroyables comme ce fut le cas pour cette
malheureuse Laetitia par exemple. Désolé de ne pas faire partie des belles âmes. Il faut de tout pour faire un Monde.

Je reste à votre entière disposition. Vous avez mon adresse e-mail.

Très cordialement et sincèrement bien à vous,

GJ Raybaut (je ne sais pas si je dois signer en italique ou pas)


Jackie Brown 12/02/2011 14:52


"m'ont dissuadé de devenir professeur de français : le commentaire de texte"

Au moins, ça ne t'a pas dégoûté de la lecture.


Karen 08/02/2011 13:51


Mais si, regarde, c'est un livre à lire absolument ! http://www.nationspresse.info/?p=54493


Sébastien Almira 08/02/2011 14:08



Oui, j'ai vu ça aussi...