Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves de Brive

Publié le par Sébastien Almira

Ce week-end, se tenait, comme chaque année, la foire du livre de Brive-la-Gaillarde.

Laure Adler succédait à Frédéric Beigbeder, venu dédicacer sans grosse tête son Roman français couronné du Renaudot, à la présidence de la foire.

La grande absente de cette édition : Amélie Nothomb. La prêtresse des classements français est présente à Brive depuis Hygiène de l'assassin, son premier roman en 1992.

Sur le stand Albin Michel, on retrouvait toutefois Christian Signol, Didier Van Cauwelaert ou encore Eliette Abécassis et Stéphane Bern.

La star de cette édition ? Jacques Chirac, sans hésitation, dont les 1 500 exemplaires de ses mémoires chez Nil n'ont pas suffit. Etaient également de la partie François Hollande, Patrick Poivre d'Arvor et Mimi Mathy.

Nil n'est pas le seul éditeur à avoir mal évalué la foire de Brive et ses espérances de vente. François Hollande a dû s'arrêter à 500 exemplaires de Droit d'inventaires au Seuil , Lorent Deutsch a également dû partir avant l'heure car son Métronome surfe sur le succés de façon inattendue.

Mimi Mathy, seule personnalité sur le salon à tenir debout et entière dans son affiche, était protégée par cinq vigiles empêchant les photographe intempestifs de la prendre en photo.

Samuel Benchetrit, non content d'avoir quitté les éditions Julliard pour Grasset, a été on ne peut plus désagréable. Après tout, je suis un homme, il a peut-être souri à ses lectrices...

A l'inverse, Patrick Poivre d'Arvor a fait preuve de charisme, de gentillesse et de simplicité. N'est pas Grand qui veut. Le "p'tit bench" apprendra peut-être.

Les créateurs de la BD Pico Bogue, dont le troisième tome était présenté en exclusivité,  se sont montrés fort sympathiques avec leurs fans. La mère du dessinateur, la scénariste, n'hésitait pas à lâcher quelques blagues plus ou moins sages. Apparemment, c'est PPDA qui a la plus grande queue... Moi, je n'ai rien vu.

David Foenkinos, fidèle à lui-même, a dragué la gente féminine qui compose son public (90 % au bas mot).

Pascal Fioretto, dont le public grandit chaque année, est toujours heureux de discuter avec tout le monde. Il se murmure que Christian Signol n'aurait pas apprécié d'être pastiché... Pourtant, c'est drôle à en mourir !

Vincent Message, couronné du Prix Virgin-Lire Laurent Bonelli pour son premier (très gros) roman au Seuil, Les Veilleurs, n'a pas la grosse tête du tout.

Frédéric Beigbeder non plus. Il rajoute même son nom entre parenthèses après son prénom, au cas où on ne saurait plus qui a signé.

Alain Blottière, enfin, auteur du Tombeau de Tommy chez Gallimard, n'a pas eu de prix, alors qu'il le méritait. Lisez son livre, n'hésitez pas, même sans prix. (
lire la critique)

Brive, deuxième salon littéraire de France, tient toujours ses promesses, même sans Amélie Nothomb : la culture pour tous. Dans un coin pommé, un salon qui réunit de grands auteurs (populaires et/ou de qualité), gratuitement, je dis "chapeau !"

Commenter cet article

charlotte 10/11/2009 16:03


Quelle foire du livre !
C'était ma première fois avec vous mais sûrement pas la dernière^^ des auteurs très sympathiques, d'autres un peu moins mais une bonne ambiance générale.
Il faut noter la phrase du détenteur de ce blog qui était : "il vaut mieux attendre à la gare toute la journée, on est sûr de voir la plupart des auteurs passer sans leur gardes du corps !"
Finalement, Alain Blottière m'a grandement donné envie de lire son livre, grâce à un échange très sympa dans la gare de Brive et a de ferventes recommandations de ta part Sébastien, et sur le lieu
même du salon, c'est les auteurs de la bande dessinée Pico Bogue qui m'ont beaucoup plu !
En espérant être de la partie l'an prochain, je t'embrasse^^.


Sébastien Almira 12/11/2009 16:15


Oui, tu seras de la partie si tu le veux ! ^^ Et j'en profite pour conseiller encore Le Tombeau de Tommy d'Alain Blottière, publié chez Gallimard à tous !