Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore des doutes + quelques bonnes résolutions + plan d'action

Publié le par Sébastien Almira

flemme.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, je me suis encore demandé, ces jours-ci, si je n'allais pas arrêter d'écrire sur le blog. Les vieux lecteurs doivent déjà penser « ça y est, c'est reparti ! Il nous fait sa petite crise annuelle, quel relou celui-là ! » tandis que les petits nouveaux doivent bien entendu se lamenter, ne sachant pas encore que je continue à écrire après chaque période de doute sur l'avenir du blog Culturez-Vous.

 

 

Ces derniers doivent aussi se demander pourquoi.

 

Et bien parce qu'un blog, ça prend du temps. Beaucoup de temps, lorsque les publications sont régulières, qui pourrait être utilisé pour autre chose. Autre chose comme lire les livres qui hantent mes étagères depuis des lustres, comme aller voir au cinéma les films que je regrette de n'avoir pas vus, que j'hésite à acheter en DVD (parce que je ne télécharge pas) et que, pour une bonne partie, je ne vois jamais. Comme recommencer à faire un kilomètre à la nage chaque semaine ou comme m'améliorer au tennis. Comme tondre la pelouse puisqu'il recommence à faire beau et que, vu la hauteur, je vais grave galérer avec ma tondeuse mécanique (qui veut venir avec sa tondeuse électrique ?). Comme trier les piles de paperasse que j'éparpille partout chez moi et qui viennent de se retrouver dans un sac dans le placard parce que quelqu'un n'aimait pas ça. Et je ne parle que des activités solitaires.

 

Parce que pour écrire il ne faut pas seulement du temps, mais aussi de l'envie, et que je suis un gros flemmard et que si je n'écris pas un article aussitôt le livre terminé, je laisse courir, je laisse courir et puis je n'ai plus envie de le faire. Et c'est comme ça que récemment vous n'avez rien lu sur deux romans ado sympas (Cavalcades chez Thierry Magnier et Casseurs de solitude au Rouergue, que j'ai pourtant lus en février mais que, comme ils ne sortaient qu'en avril, j'ai attendu, attendu, attendu).

 

Parce que je ne me sens pas capable de parler de BD et d'albums jeunesse, et dieu sait si j'en lis et si j'en ai plein à vous faire découvrir. Idem pour la musique, je ne parle que de ce que je connais bien, et on se retrouve, sauf rares exceptions, avec du Mylène Farmer, du Zazie, du Kylie Minogue et du Madonna. Bonjour l'image de blogueur indépendant !

 

Enfin parce que, je vous le rabâche souvent, même si vous êtes nombreux à visiter le blog chaque jour (entre 100 et 150 visiteurs uniques par jour en période du début de la rentrée de septembre à la fin de la rentrée de janvier et entre 50 et 100 le reste de l'année), le fait de n'avoir que peu de commentaires est quelque chose de très frustrant pour un blogueur. Quelque chose qui donne l'impression d'être seul dans le néant.

 

 

Vrac-3362.JPG

 

 

Alors, je voulais vous dire que je n'arrête pas encore le blog. Et j'ai pris quelques résolutions de milieu d'année.

 

Comme pour les articles sur le cinéma que je fais depuis un an presque et demi une fois par mois avec (presque) tous les films que j'ai vu dans le mois, je compte faire sensiblement la même chose pour les albums jeunesse, les bandes dessinées et les disques.

Je ne me sens pas capable de parler de ça dans un long article alors ce seront quelques lignes histoire de partager quand même mes découvertes, surtout si elles sont bonnes.

 

Je cesserai de parler de tout ce que je lis comme romans ou vois comme films. Je ne veux plus me forcer à écrire juste pour alimenter le blog. Si je ne publie rien pendant deux semaines, j'essaierai de ne pas m'auto-flageller. C'est par exemple pour ça que je ne vous parlerai finalement pas de L'ange de charbon de Dominique Batraville chez Zulma, dont je venais de commencer l'article, quand j'ai décidé d'écrire celui-ci. Parce qu'ayant été émerveillé par Les Immortelles de Makenzy Orcel chez le même éditeur (article ici), je m'étais dit de cette nouvelle parution que ça allait être encore merveilleux, mais j'ai eu beau sauté les pages par dix, j'avais l'impression de lire toujours les mêmes phrase et le style me bluffait autant qu'il m'énervait. Passez donc à côté et si vous n'avez pas lu Les Immortelles, ne ratez pas ce magnifique livre plus longtemps !

 

 

Voilà, je peux désormais cesser de vous importuner avec mes états d'âmes et m'en aller rattraper (un peu) le retard sur mes découvertes musicales car, détrompez-vous, je n'écoute pas que Mylène Farmer !

Et si, vous aussi, pris de remords, vous voudriez prendre une bonne résolution : n'hésitez plus, laissez un commentaire pour dire que vous avez adorer tel roman, que vous mourez d'envie de lire telle BD dont j'ai parlée, que vous avez détestez tel film que j'encense. Ça fait plaisir et ça peut être constructif ! ;-)

 

Merci de continuer à me lire, à bientôt !

 

Sébastien Almira

 

 

 

Vrac-3361.JPG

Commenter cet article

mgoussu 29/04/2014 22:24


Moi, j'ai fait les choses à l'envers. Études scientifiques, carrière de merde, et la littérature m'a repris de force. 


Je fais un blog pour me forcer à tenir un rythme d'au moins un livre par semaine. Je fais des chroniques audio pour une radio parce que c'est le media le plus simple : on/off, on peut écouter en
conduisant, en repassant, en cuisinant. 


Je fais un blog pour avoir du service de presse, parce que je trouve que le travail que je fournis mérite salaire, et comme ce n'est pas en sonnantes et trébuchantes, c'est en livre. 


Enfin, les chroniques m'ont appris à lire, à ne plus lire comme un gourmand, mais comme un gourmet. Lorsqu'on veut pondre une chronique derrière qui ne soit pas juste un résumé du livre, on prend
des notes, et on apprend à lire. 


Enfin, apprendre à lire pour moi est vital, car c'est la première étape d'apprendre à écrire. Et que c'est ce que j'essaie de faire depuis assez longtemps. 


IUT métier du livre, ça existe en apprentissage ?

Sébastien Almira 29/04/2014 22:39



Je ne sais pas. C'est soit en deux ans, soit en année spéciale (tu fais le DUT en un an), et ensuite, il y a la licence en apprentissage. A Bordeaux, en tout cas.



mgoussu 29/04/2014 21:03


C'est clair que tout ça prend du temps. Sais-tu pourquoi tu le fais ? Je veux dire pourquoi tu prends ce temps ? Pour les livres que tu promeus ? Pour les échanges que tu fais ? Pour pouvoir
obtenir des bouquins en Service de Presse ?


Pour que des inconnus te posent 6 questions en un commentaire ?

Sébastien Almira 29/04/2014 22:11



Parce qu'à l'IUT (Métiers du livre à Bordeaux), j'avais créé avec ma meilleure amie le magazine Culture Mag et qu'à la fin de nos études, ça me manquait. J'ai donc continué avec un blog.


Parce que je suis libraire et que j'aime donner mon avis (sur tout et en toute circonstance). Parce que j'espère pouvoir porter les quelques merveilles que l'on découvre de temps en temps et à
l'inverse éviter aux gens d'acheter un livre que j'aurais considéré comme mauvais.


Parce que ça permet d'échanger, même s'il y a somme toute assez peu d'échanges.


Parce qu'au bout d'un moment, j'ai demandé une bonne partie des livres en service de presse, ce qui me permettait d'alléger mon budget livres et de lire plus de livres. Bon, maintenant que j'ai
un boulot de libraire fixe, je n'ai plus besoin du blog pour les avoir, donc c'est différent sur ce point-là.


 


Et toi ?