Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Grèce dans tous ses états

Publié le par Sébastien Almira

Trois semaines après mon retour de Grèce, après vous l'avoir promis, je vais vous en parler.

Pas un article conventionnel du genre “le premier jour, nous sommes allés à... où nous avons fait...”. Ni du genre “lundi 6 mai 2013, 9h43 : visite du... 8€”. Ni du genre “En raison de la guerre de..., le site de... a été partiellement détruit, ce qui subodore que...”

Non, je suis plutôt du genre « putain, c'était trop génial ! Un truc de ouf, j'te jure ! Oh la la, t'aurais vu les trucs qu'on a visités ! Et la bouffe qu'on s'est tapée ! Et le temps qu'il a fait ! J'en reviens pas... Et, putain, qu'est-ce que ça nous a fait chier de revenir en France... Déjà, le samedi soir, on était dans un hôtel de fou avec piscine sur le toit, au vingt-et-unième étage, alors t'imagines comment on n'avait pas envie de partir dimanche midi après avoir écrit les cartes postales en maillot, sur un transat, entre deux plongeons ! Alors en plus, quand on a dû monter dans le RER B pour rentrer à la maison et qu'on a eu besoin de mettre sweat et veste, alors qu'on se baladait en short et en tongs en Grèce... »

 

Voilà, déjà, ce serait plutôt comme ça que je le raconterai tellement c'était super comme vacances. Mais comme on est pas autour d'un dîner sympa entre potes, avec une bonne bouteille de vin, je vais vous faire un petit compte-rendu de ce qui nous a le plus émerveillés, surpris,effrayés et déçus ! Vous êtes prêts à embarquer pour la Grèce dans tous ses états ?!

 

 

Les 7 merveilles

 

L'Acropole (un peu bâteau, mais bon).

P1040947.JPG  P1040924.JPG

 

Nauplie (Nafplie), une petite ville de 15000 habitants qui ressemble à un village du sud de la France, avec le côté touristique fêtard d'une grande ville, le tout au bord de la mer. Désolé, mes photos ne reflètent pas vraiment l'ambiance qui se dégageait de cette ville, mais je vous assure que si vous allez en Grèce, vous ne serez pas déçus de vous arrêter à Nauplie !

P1050119.JPG P1050110.JPG P1050109.JPG

 

La citadelle Palamède à Nauplie, une des trois cités défensives de la ville. Au sommet d'une falaise, cernée par la mer, le cadre est magnifique et plein d'histoire.

P1050075.JPG  P1050071.JPG

 

Alipa Beach, la plage d'un minuscule bled (Nyfi) paumé au milieu de la région la plus reculée (le Magne) du Péloponnèse. Un petit coin de paradis au milieu de nulle part où vous ne serez pas écrasé par les touristes !

P1050172.JPG P1050173.JPG

 

Les routes du Péloponnèse, à plusieurs dizaines, voire centaines de mètres de hauteur, dans des gorges ou au dessus de l'eau. La mer et la montagne en même temps, jamais fait une balade en voiture aussi belle. Inconvénient : les épingles en montagnes avec la mer en bas, ça ralentit vachement le trajet.

P1050187.JPG P1050156.JPG P1050195.JPG

 

La cuisine grecque. La palme revient pêle-mêle au restaurant Tzitzikas & Mermingas à Athènes (fromage pané au bacon nappé de miel et sésame, oignons farcis notamment au bacon et aux épinards, poisson aux légumes croquants... Partenariat avec un vigneron pour avoir un très bon vin au nom du resto!), au pub Pur Bliss à Athènes (photo 1) (supers coktails dont le Kiss me Kate qui a enchanté ma soirée et en-cas dont une très bonne tarte poulet, poivrons, feta), à l'Antica Geleteria di Roma à Nauplie (un glacier artisanal tenu par des Italiens, et je peux vous dire que les glaces y sont tellement succulentes que j'y suis retourné ! La Zuppa, miam miam!) et au restaurant gastronomico-romantique Mythos à Patras (photo 2) (on s'en est sortis à moins de 30€ avec une grosse salade grecque, la délicieuse tarte Mythos, une fricassée de cèpes et du vin).

P1050011.JPG P1050277.JPG

 

La piscine et le bar du President Hotel à Athènes, au vingt-et-unième étage ! Trés agréable après une semaine de rêve, mais harassante.

P1050330.JPG P1050331.JPG

 

 

Les 6 insolites

 

Ne pas jeter de papier aux toilettes ! Les canalisations étant trop petites, ça risque de les boucher, alors on jette tout à la poubelle...

P1050284.JPG

 

Les gens roulent n'importe comment. Sans clignotant, ils doublent par la gauche, par la droite, par la bande d'arrêt d'urgence, la plupart roulent continuellement dans la bande d'arrêt d'urgence (même sur autoroute!) pour laisser les autres les doubler (on a déjà vu quatre voitures au même niveau sur une deux voies).

P1050274.JPG P1050301.JPG

 

Vu un seul McDo en huit jours et 1400km parcourus.

P1050345.JPG

 

Nombre de maisons délabrées et laissées à l'abandon, ou commencées d'être construites et laissées à l'abandon. Sur la première photo, vous pouvez voir le village traditionnel de Vathia, entièrement abandonné !

P1050213.JPG P1050344.JPG

 

Pour dire « oui », on bouge la tête de gauche à droite en disant « né », et pour dire « non », c'est de haut en bas en disant « ochi » ou faisant « tss ».

 

Les horaires de la vie grecque : on ne petit-déjeune quasiment pas, on déjeune entre 14 et 17h, on dîne largement après 22h, on va au bar après 23 et on fait la fête jusqu'au petit matin sans distinction entre la semaine et le week-end ! (photo prise vers 2h du matin un dimanche soir dans une des rues pleines de monde à Athènes)

P1050012.JPG

 

 

Les 5 frayeurs

 

Le premier rentrage à pieds en pleine nuit dans Athènes, sans métro, avec un plan parfois approximatif et des noms de rues parfois écrits uniquement en lettres grecques...

 

Le pas trouvage du passage qui menait du parking à la domatia (commerce florissant de particuliers qui louent des chambres, à plus ou moins grande échelle) à Nauplie, pourtant expliqué sur plan par le patron de l'établissement. En pleine nuit, à l'orée d'une foret flippante (la domatia est peu chère, au sommet de la ville et jouit d'une visibilité unique sur l'ensemble de la ville), sans luminosité, à une heure de fatigue extrême. Flip + fatigue = nerfs à vif.

 

La descente en voiture de routes hallucinantes dans le Péloponnèse et surtout dans le Magne, pas du tout dangereuses (je kiffe les épingles au bord d'une falaise!). Sur la deuxième photo, on ne dirait peut-être pas, mais le GPS, dans sa grande bêtise, nous a fait passer par les minuscules routes pavées qui montaient comme pas possible avec des virages ahurissants dont un a failli nous être fatal (impossible de tourner en une manoeuvre, et le démarrage en côte infaisable qui a fait reculer la voiture d'un mètre à côté d'un précipice...) dans un village où une route en gouron toute neuve permettait d'éviter ces mêmes ruelles...

P1050296 P1050252.JPG P1050239

 

La presque panne d'essence en plein Magne (je le refais pour les poissons rouges : le Magne est juste le coin le plus reculé d'une région pas très développée dans un pays en crise. On trouvait des bleds de 50 habitant tous les 5km et un supermarché tous les 50km). En revanche, ça ne manquait pas d'animaux...

P1050183.JPG P1050190.JPG P1050198.JPG

 

Le je-sais-pas-comment-ça-s'appelle à l'aéroport de Genève (escale) qui voulait pas nous laisser entrer du côté français avec les trois bouteilles d'alcool achetées au Free Duty. Non mais oh !

 

 

Les 4 déceptions

 

Les trajets en montagne qui se sont révélés plus longs que je ne pensais et qui nous ont fait perdre pas mal de temps.

Pas avoir visité l'ancienne Olympie parce que le guide disait qu'ils fermaient à 19h30 alors qu'à 17h15 c'était déjà fermé...

Pas avoir fait le train à crémaillère entre Diakofto et Kalavryta (un des rares trains de la sorte au monde, un trajet apparemment superbe).

Ne pas être resté plus longtemps dans ce pays de rêve parce que, oui, c'était des vacances de folie et maintenant vous êtes dégoûtés et vous m'en voulez à mort et vous avez trop envie d'aller en Grèce. Ouais ben moi aussi j'ai trop envie, alors pas la peine de râler...

Commenter cet article

Jean Jacques 31/10/2013 15:13



Noémi 04/06/2013 22:40


Et ben dis donc, sacrées vacances! ça a l'air vraiment bien :-) Merci pour ce super reportage sur place ;-)


Et j'adore les Mc Bites xD

Sébastien Almira 05/06/2013 11:03



J'en étais sûr ! :p