Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cinéma de février (La Dame de Fer, La colline aux coquelicots, Sécurité rapprochée, Star Wars 1 - 3D, La Taupe)

Publié le par Sébastien Almira

LA_DAME_DE_FER_120x160.jpg colline-coquelicots_8229.jpg Securite-Rapprochee.jpg Star-Wars-episode-1-La-Menace-fantome-3D-affiche.jpg film-la-taupe-169913.gif.jpg

            **                       ***                       ***                      ****                        **

 

- Pour ce deuxième volet cinéma de l'année, encore cinq films vus pendant le mois. Premièrement, La Dame de fer. Meryl Streep n'a pas volé son oscar. Elle est épatante, comme souvent. J'ai en revanche été déçu par ce que Phyllida Lloyd a fait du film. Pas de véritable biopic sur Margaret Thatcher, mais un espèce de fourre-tout poussif. Dès qu'une scène montre la dame de fer dans une position inconfortable (manifestations, mesures drastiques, trahison, etc.), la réalisatrice enchaine aussitôt avec une scène où on la voit vieille : une pauvre femme sujette a des hallucinations, seule, folle et malheureuse. Elle écrase systématiquement les mauvais traits de Margaret Thatcher par des scènes censées nous tirer compassion et tendresse. À trop vouloir jouer la carte du tragique, elle finit par minimiser le rôle de la femme politique la plus controversée au monde et le film souffre d'un cruel manque de conviction et de caractère. Dommage...

- Avec un père qu'on ne présente plus Goro Miyazaki se lance lui aussi dans le cinéma d'animation. Après Les Contes de Terremer en 2007, voici La colline aux coquelicots, jolie histoire d'amitié, d'amour et d'espoir ancrée dans le monde moderne et réel entre deux étudiants prêts à tout pour sauver le Quartier Latin de la destruction. À voir !

- Denzel Washington et Ryan Reynolds partagent l'affiche d'un thriller musclé. Le premier est un ancien agent de la CIA traqué pour la vente d'informations top secret. Le second est chargé d'assurer sa Sécurité Rapprochée. Mais le bleu n'a pas idée du danger de se frotter à Tobin Frost et des révélations qu'il détient. Un très bon thriller, au dénouement attendu, mais aux scènes d'action souvent époustouflantes et au rythme haletant.

- Quand j'ai vu Star Wars (épisode 1) en 3D, j'ai été plus impressionné de voir le chef d'œuvre sur grand écran qu'en 3D. Si celle-ci est assez bonne, il n'y a aucun moment où je m'en suis pris plein la gueule. (film ***** / 3D ***)

- Enfin, j'ai vu La Taupe, le film intelligent de ce début d'année, encensé par les critiques de tout bord (seuls La Croix, Studio Ciné Live, Ecran Large, Télérama etLes Cahiers du Cinéma ont moyennement ou pas aimé). Objectivement, c'est loin d'être un mauvais film. Je pense même qu'on peut le qualifier de très bon film. Seulement, c'est long. Très long. Et c'est parfois peu compréhensible. Alors je ne suis pas surdoué, mais je ne suis pas non plus tout à fait idiot non plus... D'ailleurs, voici quelques commentaires pris sur allociné :

« Bof ! C'est ce qu'on appelle un film intimiste où tout est dit dans les non dits et les expressions de visage. Bon d'accord mais il y a une limite... là on frise le ridicule . Ex : on frappe à la porte, smiley mets une minute pour tourner le visage vers la porte de quelques centimètres, c'est soit génial, soit ridicule, moi j'ai choisi. C'est vrai qu'à ce rythme on remplit de la pellicule pour pas cher. En plus si on n'a pas lu le bouquin autant dire que c'est incompréhensible. » (Snoopy Snoopy)

« Je suis désolée mais on n'y comprend rien à ce film, le scénario est simple: qui est la taupe? Tout ce qu'il y a autour est futile, difficile même d'apprécier le jeu des acteurs dans ces conditions! » (lapichacha9)

« A force de nous laisser dans les suspens le plus longtemps possible, ce film est d'une longueur effroyable » (Claudine G)

Bref, vous avez compris, je n'en fais pas plus.

 

 

Et vous, qu'avez-vous vu, adoré, détesté ce mois-ci ?!

Commenter cet article