Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cinéma de l'été (Rebelle, My Best Men, Batman The Dark Knight Rises)

Publié le par Sébastien Almira

 

Après une effervescence de films chroniqués avant l'été, ce fut le vide sidéral pendant deux mois. Et pour cause : je n'ai vu que trois films cet été ! Les voici enfin.


 

rebelle.jpgRebelle ****

Un très bon Pixar, pas l'histoire qui était le plus faite pour me plaire (l'Ecosse médiévale, très peu pour moi), mais une très bonne surprise. Merida est la seule fille qui ne veut pas devenir une princesse. Malheureusement pour elle, elle l'est déjà ! Même que ses parents viennent d'organiser un tournoi afin de choisir qui des trois fils de riches voisins aura sa main. Mais Merida ne compte pas se laisser faire ! Une sacrée dose d'humour, des personnages hauts en couleurs, un refus des règles, de l'aventure, de la magie, de l'action, du suspense. L'équipe de Mark Andrews et Brenda Chapman a mis le paquet sur l'intrigue, l'humour et le visuel pour la sortie annuelle du petit cousin de Disney.

 

 

my-best-men.jpgMy Best Men ****

Le réalisateur de Priscilla, folle du désert, Stephen Elliott, signe le Very Bad Trip du mariage. Quand cette référence faisait de l'enterrement de vie de garçon un enfer de situations comiques et catastrophiques en chaine, My Best Men fait la même chose de la journée de mariage d'un jeune Anglais déconneur (le beau Xavier Samuel, demoiselles !) à une riche Australienne promise à une carrière politique d'envergure (son père est sénateur et entend bien lui léguer sa place en guise de cadeau de mariage). La bande de potes du marié (déjantée à souhait) est spécialement venue pour l'occasion et, je vous le dis, ça va partir en vrille ! À vous tordre de rire !

 

 

batman.jpgBatman, The Dark Knight Rises *****

Alors que la guerre des pro et anti Batman 3 fait des ravages, je viens enfoncer le clou. On passera rapidement outre la piètre apparition d'une Marion Cotillard visiblement peu inspirée et très peu convaincante, car le reste vaut vraiment le coup. Les 2h45 je ne les ai pas senties passer. Et les notes kitsch finales ne sont pas venues entacher le grand spectacle auquel je venais d'assister. Ce sont vraiment les seuls défauts que l'on peut trouver à ce dernier volet de la trilogie Nolan, un réalisateur dont j'ai bien l'impression que certains dénigrent désormais par haine du succès. Du genre, quand on est les seuls à connaître, on profite du génie du mec, mais dès que celui-ci est entré dans la lumière, il fait bon d'y taper dessus à coups d'arguments faiblards et/ou mensongers.

Bref, voici une digne fin, peut-être plus dans la lignée sociale, psychologique et politique du premier (Batman Begins) que du second (Batman, The Dark Knight), un pur divertissement à la manière des anciens films (d'une extrême qualité toutefois).

Commenter cet article

Hendiadyn 23/09/2012 15:19


Honte à moi, je n'ai toujours pas vu Batman. (NE ME FRAPPE PAS)


Mais cette erreur sera bientôt réparée, et je pourrais te laisser un commentaire plus constructif !

Un autre endroit 12/09/2012 12:21


Et au moins cette rebelle ne se marie pas à la fin !!!!