Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cinéma de mai (Tom à la ferme / Arthur Newman / Libre et assoupi / The Homesman / Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu?)

Publié le par Sébastien Almira

                                        Tom-a-la-ferme-affiche.jpg

Tom à la ferme, de Xavier Dolan, 1h40 **
Tom (Xavier Dolan teint en blond) se rend à la campagne (et accessoirement le trou du cul du monde) pour les funérailles de son petit ami, mais la mère de ce dernier n'est au courant de rien. Le frère aîné, pour protéger la mère et l'honneur de la famille, le force à un jeu de faux-semblants qui devient vite un jeu de rôles malsain entre les deux hommes.
Dramatique, brutal, perturbant, avec ses multiples références à Hitchcock, Tom à la ferme est réussi sur ce plan-là, on ne peut pas le nier, malgré quelques scènes qui frise le ridicule. Mais ce n'est pas agréable à regarder, je n'ai pris aucun plaisir à voir le nouveau film du jeune prodige du cinéma québécois. Gageons que Mommy me réconciliera avec son cinéma.

 

                                        Arthur-Newman-Affiche-France.jpg

Arthur Newman, de Dante Ariola, 1h40 **
Qu'est-ce que c'est long, 1h40 avec Arthur Newman ! C'est sous cette identité que Wallace Avery veut recommencer sa vie en allant à Terre Haute où on lui avait promis un poste de professeur de golf. Mais quand on veut changer de vie, on n'est pas au bout de ses peines et de ses surprises.
Il aurait justement fallut un peu plus de peps et de surprise pour donner à ce road movie plombant et léthargique un peu d'entrain et de soleil. Et ni Colin Firth, ni Emily Blunt n'y parviennent.

 

                                        libre-assoupi.jpg

Libre et assoupi, de Benjamin Guedj, 1h30 ***
Jolie surprise que cette comédie française qui ne se veut ni dramatique, ni comique. Sébastien n'a qu'une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c'est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Bruno est slipiste (il pourrait passer sa vie) et obsédé par les filles. Et Anna par le boulot, persuadé qu'une vie réussie ne passe que par le travail. Ces trois colocs vont apprendre à cohabiter avec les tares et les quelques qualités les uns des autres.
C'est frais, drôle, agréable, intelligent et surprenant, on passe vraiment un bon moment même si le personnage d'Anna (ou l'actrice?) et quasi insupportable.

 

                                        The-Homesman-Affiche-France.jpg

The Homesman, de Tommy Lee Jones, 2h ***
J'ai décidément un gros problèmes avec les film lents. Je ne suis pas adepte des grosses productions hyper efficaces même si, parfois, ça fait du bien de regarder de la daube (plus ou moins), mais je me fais de plus en plus facilement chier au cinéma.
Même si l'histoire est belle (une pionnière célibataire et revêche est chargée de traverser un bon bout des États-Unis de 1855 pour emmener trois femmes ayant perdu la raison vers une vie meilleure, elle s'entiche en chemin d'un rustre vagabond qui l'aidera à braver les dangers puisqu'il lui est redevable de lui avoir sauvé la vie), mêmes si Tommy Lee Jones et Hilary Swank sont bons, très bons, même si la photographie et les espaces filmés sont magnifiques, même si le rythme du film sert l'histoire à la perfection, je me suis ennuyé.

 

                                      bon-dieu.jpg

Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?, de Philippe de Chauveron, 1h35 ****
Voilà l'exemple type de la grosse production efficace qui me plaît plus que le film d'auteur lent et magnifique. Claude et Marie Verneuil (Chantal Lauby et Christian Clavier), issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France". Ils ont déjà offert trois de leurs filles à un Arabe, un Juif et un Chinois. Ils misent tout sur la petite dernière et lorsqu'elle leur annonce qu'elle va se marier à Charles, un catholique, c'est l'explosion de joie. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que Charles est noir.
Tout ou presque est attendu mais on rigole de bon cœur et assez souvent dans cette comédie de mœurs qui fait un carton depuis presque deux mois, culminant à presque 9 millions d'entrées la semaine dernière. Les blagues sont tantôt potaches, tantôt fines, les acteurs sont assez bons (surtout les deux couples de parents, Pascal N'Zonzi et Salimata Kamate jouent les parents de Charles), on retrouve des relans de Jacquouille chez Clavier et on ne boude pas son plaisir

Commenter cet article

zarline 09/06/2014 17:27


Pfff, je viens chez toi à la recherche d'idées ciné mais tu confirmes que c'est un peu la galère ce mois. J'hésitais pour Homesman mais je crains le côté trop lêché mais un peu lent(genre No
country for old men) alors que j'ai plus besoin de distraction. Bref, vu ton avis, je sens que j'attendrai le mois prochain pour me faire une sortie...

Sébastien Almira 09/06/2014 18:00



Ben tu peux aller voir X-Men (super) ou Le vieux qui ne voulait pas....... (très bien, et drôle) ! J'en parlerai la prochaine fois.