Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le cinéma de novembre (Argo, Skyfall, Frankenweenie, Looper)

Publié le par Sébastien Almira

 

argo.jpgArgo, de Ben Affleck, 2h ****

En pleine révolution iranienne en 1979, des centaines de militants envahissent l'ambassade américaine de Téhéran et prennent tous les employés en otage. Mais six sont parvenus à s'échapper et trouvent refuge chez l'ambassadeur du Canada. Un spécialiste de l'exfiltration de la CIA, joué par le réalisateur Ben Affleck, monte un scénario ahurissant pour les sortir de là. Tiré d'une histoire vraie, que je ne connaissais pas, j'ai trouvé que, ma foi, Ben Affleck s'en sortait très bien. Au niveau de la réalisation, du scénario, de la direction des acteurs et du suspense insoutenable du dénouement. Un très bon film.

 

 

 

skyfall.jpgSkyfall, de Sam Mendes, 2h20 ****

Dernière production de l'artillerie lourde James Bond, Skyfall est visiblement plus intellectuel et moins épique que d'accoutumée. Visiblement, parce que je ne me souviens quasiment pas des rares James Bond que j'ai vus. Aussi, je n'ai pas été déçu par la beauté des images qui primait sur l'action et par le manque de combats. J'ai été happé pendant 2h20 sans reprendre mon souffle une seconde, j'ai été surpris par les rebondissements, j'étais vraiment dans le film. Le seul point noir, c'est qu'une fois le film terminé, j'ai trouvé que le scénario manquait de consistance, qu'il tenait sur un post-it. Pourtant, ça ne m'a pas gêné pendant. Je vous redis quand j'aurais vu les autres, mais pour le moment c'est un super James Bond pour moi !

 

 

frankenweenie.jpgFrankenweenie, de Tim Burton, 1h30 ****

Deuxième réalisation de Tim Burton à sortir cette année, Frankenweenie version 2012 est un allongement du second court-métrage du réalisateur fou. À l'époque, en 1984, Disney n'y croyait pas et a refusé le projet. Cette fois-ci, ils reviennent le chercher, une fois devenu une véritable star. Victor Frankenstein est dévasté par la perte de son chien Sparky. Par chance, Victor est féru de sciences et va tenter par tous les moyens de redonner vie à celui qui est aussi son seul ami. Tourné en stop-motion avec un appareil photo numérique, Frankenweenie est une petite merveille d'animation, autant au niveau des images que du message. Un petit bijou d'humour noir, en noir et blanc, qui ravira petits et grands !

 

 

looper.jpegLooper, de Rian Johnson, 1h50 ***

En 2074, on a inventé la machine à remonter le temps, on l'a interdite, mais les plus puissantes mafias s'en servent pour envoyer ceux dont on souhaite se débarrasser trente ans plus tôt car il est impossible de le faire sans avoir les autorités sur le dos. En 2044, ce sont les loopers qui se chargent du sale boulot en échange de quatre lingots d'argent par tête, et huit d'or lorsque c'est leur propre futur qui leur est envoyé. Joseph Gordon-Lewitt en 2044 devient Bruce Willis en 2074 et lorsque ce dernier sera envoyé se faire descendre par son passé, il va y avoir du sport. Entre ce qu'on croit, ce qu'on ne voit pas, ce qui n'est pas expliqué, il est difficile de tout comprendre en voyant le film. J'ai dû lire des forums pour comprendre certaines choses, et je suis étonné de voir que les gens expliquent même des choses qui ne sont pas dans le film... Tout ce flou m'embête beaucoup parce que, sans ça, j'aurais adoré Looper. Je suis un peu mitigé, et il faudrait que je le revoie pour lui donner une vraie note. Et vous ? Vous l'avez vu ? Compris ? Aimé ? Avez-vous des explications à m'apporter ?

Commenter cet article

Evelyne 18/12/2012


On le voit quand tu viens ??