Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rio ***/ Rango ****

Publié le par Sébastien Almira

Deux films d'animation aujourd'hui, d'un genre différent, mais tout deux délicieux !

 

 

rio.jpgLe premier, "à partir de trois ans" selon le site Allociné, raconte l'histoire de Blue, un perroquet bleu originaire du Brésil, qui voit son quotidien bien réglé s'effondrer lorsque sa maitresse et lui apprennent qu'il peut sauver sa race d'une extinction imminente. En effet, il en est le dernier mâle. Exit Minnesota ! Hola Rio ! Le tout petit problème, c'est que Blue ne sait pas voler. Alors, forcément, côté humour, la partie s'annonce gagnée pour le créateur de L'Âge de Glace qui signe là une excursion remarquée dans la jungle tropicale. Le reste est également à la hauteur de sa célèbre trilogie, action (qui tient presque du thriller) et romances (en tout genre !) sont au rendez-vous, les personnages (humains, oiseaux, chien, singes) sont hauts en couleurs (qu'ils soient du côté des gentils ou des méchants), les décors époustouflants et les images très soignées.

On évite avec Rio ce qui arrive trop souvent avec l'animation actuelle : les clichés, les déjà-vu et l'ennui. Un très bon dessin animé à voir en famille, et même entre amis, il n'y a pas d'âge pour découvrir Rio !

 

 


 

 

rango.jpgLe second commence par une étrange scène, mi-philosophique, mi-film-d'auteur. Pendant cinq bonnes minutes, on se demande si on ne s'est pas trompé de salle, si la bande-annonce n'a pas menti, si on regarde bien un dessin animé pour enfants.

Finalement oui, il s'agit bien du dessin animé vendu par la bande-annonce (qui n'explique en rien la trame d'ailleurs, mais qui pose simplement les codes esthétiques et humoristiques du long-métrage), et c'est une réussite visuelle. Mais celle-ci est plus à destination de grands enfants et d'adolescents, comme en témoigne l'équipe de choc chapeautée par Johnny Depp. Ici, il faudra comprendre les questionnements philosophiques de Rango, lézard sorti par accident de sa vie en aquarium absolument palpitante, les relations "Nord"/"Sud" et l'évolution des pays émergents dont les populations sont laissées à l'abandon au profit d'une quête de modernité rêvée ainsi que les multiples clins d'œil aux films de l'idole des adolescentes et jeunes adultes, aux westerns de légende et à bien d'autres encore !

De plus, Rango le justicier œuvre dans un western à la bande originale qui fait des ravages : grands classiques de western, grandes musiques classiques (tout court) et même les Black Eyed Peas, sont conviés à la nouvelle tuerie de Hans Zimmer !

 

 

Quasiment impossible de départager ces deux films tant ils sont de qualité. Cependant, Rio ravira plus les petits et Rango, malgré des débuts déstabilisants, voire décourageants, ravira les grands petits et les petits grands.

 

 


 

Commenter cet article

Twenty 12/09/2011 09:50


Pour une fois que je me sentais inspiré pour laisser un commentaire sur deux films qui m'ont intéressé, je dois tout recommencer (je viens, par un mauvais clic, de tout effacer, alors que je
m'apprêtais à le publier...)
J'ai trouvé Rio génial. Accessible et appréciable par tous, l'histoire est simpliste mais nous tient éveillé jusqu'au bout. Pas de prise de tête, ce film est léger, avec de bonnes musiques (et les
chorés qui vont même avec !), des personnages attachants et une belle réalisation. Même si le sujet principal (la protection des animaux en voie de disparition) reste un sujet sérieux, ce dessin
animé plaira à tous facilement.
Rango m'a moins plu pour cet aspect. En effet, il met en avant le manque d'eau potable dans le Tiers-Monde et le développement égoïste des métropoles au détriment des villages autochtones d'une
manière beaucoup plus adulte. Il incite à la réflexion et n'est pas vraiment adapté pour les enfants...


Sébastien Almira 13/09/2011 11:26



Effectivement, Rango ne s'adresse pas au même public, il est beaucoup plus adulte, ce qui ne l'empêche pas de faire preuve d'au moins autant d'humour, mais un humour différent.


Et puis, tu n'es pas un enfant ! Et Rango s'adresse aux enfants de plus de dix ans ou aux adultes qui aiment encore les films d'animation. Alors !



audre 10/06/2011 10:16


ah, rio.... Dés le début du film, on est entrainé par la musique qui éclate d'un coup, au milieu d'une danse d'oiseaux en 3D parfaitement fabriqués
Géniale.


Tcheu 18/04/2011 09:51


(je crois que j'ai oublié de dire que je parlais de Rango ^^")


Sébastien Almira 18/04/2011 10:57



Non, non, tu l'as dit ! Et bien !



Tcheu 18/04/2011 09:51


Je dirais même que Rango s'adresse à des adultes avec une certaine culture cinématographique. Les références foisonnent! Je ne pourrai pas faire de liste exhaustive parce que je l'ai vu déjà il y a
quelques semaines, mais entre autres, L'homme de la fin en clint eastwood papy-cowboy, et la scène de course dans les canyons, qu'on jurerait tirée de Star Wars episode 1 (sisi, y'a une scène qui
m'a fait "tilt").J'ai trouvé que c'était plutôt une sorte d'hommage au cinéma, pas vraiment un truc pour enfant. J'ai été très impressionnée par la qualité de l'animation.