Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Harry Potter 7-1 * / RED **** / Potiche ***

Publié le par Sébastien Almira

harry-potter-reliques-de-la-mort-partie-1.jpgHarry Potter et les Reliques de la Mort (partie 1), de David Yates, 2010 *

 

La fin arrive enfin. Le premier tome, Harry Potter à l'école des sorciers, nous est parvenu à l'écrit en 1998, à l'écran en 2001. Il aura fallu attendre dix ans pour connaître la fin de la saga au cinéma puisque, comme le temps est à la mode de séparer les livres à succès en deux films, la seconde partie du septième tome d'Harry Potter débarquera en salles obscures en juillet 2011.

Ne vous fiez pas à l'affiche du film, la première partie suit le livre à la perfection : tout y est ennui, tout y est pathos. Hermione et Harry ne bénéficient toujours pas d'acteurs de qualité, les dialogues sont d'un pathétisme rare et les scènes d'un ennui mortel. Alors que David Yates avait adapté mon tome préféré (Harry Potter et l'Ordre du Phénix, 975 pages) en deux heures, il a choisi de transformer les 700 pages de cet ultime tome de la saga en deux films de plus de deux heures chacun.

C'est légèrement ennuyant quand on sait que nos trois héros, Harry, Hermione et Ron, passent les deux tiers du livre sous une tente à réfléchir à comment trouver les Horcruxes (sept parties de l'âme de Lord Voldemort qu'ils doivent détruire afin de le tuer une bonne fois pour toutes) avant de trouver miraculeusement la solution en quelques secondes...

 

red.jpgRED, de Robert Schwentke, 2010 ****

 

Casting impressionnant avec Bruce Willis, Morgan Freeman et John Malkovitch dans le rôle d'agents de la CIA à la retraite dont la vie ne tient plus qu'à un fil. En séducteur solitaire, Bruce Willis entraine avec lui une pauvre innocente dont il est tombé amoureux en passant des heures au téléphones avec (elle est sa conseillère retraite, si je ne m'abuse) dans la folle aventure de retraités de la CIA à abattre. John Malkovitch plus loufoque et déjanté que jamais, Morgan Freeman et Helen Mirren aux allures et à la doublure voix de Glenn Close sont également de cette comédie d'action bien calibrée qui ne se prend pas la tête, qui fait preuve d'un humour indéniable et de jeux d'acteurs éblouissants. On se dit même à la fin que le scénario n'était pas vraiment étoffé avant de se ressaisir devant tant de plaisir avec ces Retraités Extrêmement Dangereux et de scènes déjà cultes, comme celle, au ralenti, de Bruce Willis descendant d'une voiture en pleine course. Un vrai régal au casting de rêve !

 

potiche.jpgPotiche, de François Ozon, 2010 ***

 

Entre la comédie de mœurs, la comédie dramatique et la comédie comique, François Ozon réussit avec autant de brio que d'accoutumée à proposer une comédie française de qualité. Catherine Deneuve et Fabrice Luchini en couple bourgeois des années 70 doivent faire face aux soulèvements des employés de l'usine de parapluie que Monsieur a hérité de Beau-Papa. Madame est une femme au foyer modèle qui n'a pas son mot à dire, son fils (Jérémie Reinier) est un fils à Maman artiste et sa fille (Judith Godrèche), une vraie godiche qui croit tout savoir. Gérard Depardieu, en bon communiste, se bat contre le patronnat, donc contre Monsieur et, Karine Viard, plus bonne que jamais, l'amante secrétaire de Monsieur. Mais lorsque la santé de Monsieur l'empêche de venir à bout de ses fonctions, c'est Madame qui devient PDG et tout semble si bien aller jusqu'à ce que Monsieur ne soit remit sur pied. Tous se retrouvent confrontés à leurs limites et à leurs secrets pour notre plus grand plaisir !

Commenter cet article

Tcheu 08/02/2011 14:20


J'ai aussi beaucoup aimé le tome 5. A vrai dire, je ne serais pas capable de choisir lequel est mon préféré des 7. Mais je suis tout à fait d'accord; le 5 aurait mérité un film plus complet. A la
fin de la séance, je m'étais d'ailleurs demandé si quelqu'un qui n'a pas lu les livres pouvait comprendre les films? Et surtout, je ne comprends pas pourquoi ils n'ont pas découpé les tomes
précédents en plusieurs parties. Ca ne leur aurait pas coûté beaucoup plus cher et ils auraient gagné deux fois plus d'argent.. Enfin bon, en tout cas c'est toujours un plaisir de parcourir ce
blog, et la critique étant constructive, je préfère qu'elle soit assassine et honnête plutôt que mièvre et mensongère.


Tcheu 06/02/2011 20:53


voilà donc la fameuse critique de Harry Potter que j'attendais tant! Et quelle critique, assez assassine.. Je ne partage pas votre point de vue (bien que je le respecte). Je pense que ce n'est pas
une erreur d'avoir coupé le livre en deux, et que ç'aurait dû être fait dès le tome 4, où tout se passe bien trop vite à mon goût, et où il manque beaucoup de choses. Les détails foisonnent
tellement dans les bouquins que je trouve ça dommage de les avoir tronqués à ce point... Pour moi ce 7ème film est une très bonne adaptation. (mise à part certains trucs un peu wtf , comme la danse
Harry/Hermione Oo')


Sébastien Almira 08/02/2011 14:07



Désolé d'avoir mis si longtemps Tcheu... Et de t'avoir déçu, en plus de ça ! Trêve de plaisanterie, j'ai également trouvé que c'était certainement l'adaptation la plus fidèle au livre, mais ayant
été déçu par le livre et ses terribles longueurs, le film ne m'a pas fait meilleure impression...


Il est évident que pour les 4, 5 et 6, tou allait trop vite, mon préféré, le 5, se retrouvait ainsi quasiment imputé de sa moitié...