Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zucchero ancora meraviglioso !

Publié le par Sébastien Almira

zucchero.jpg

 

Zucchero, pour moi, c'était Senza une donna, magnifique duo avec Paul Young et l'album Spirito Divino (di vino ?) que mon père écoutait souvent, un album de duos (Zu and Co), un best of et une chanson pour les Bronzés 3 (Baila Morena). En cherchant sur internet, je me rends compte qu'il a selon Wikipedia déjà une vingtaine d'albums à son actif !

 

Je vais donc faire l'impasse sur un résumé de sa carrière et plonger directement dans son dernier album, Chocabecq, paru il y a quelques mois.

Comme d'accoutumée, le disque est partagé entre ballades et titres plus énergiques. Le rocker italien n'est pas fan de musique électronique et vous en trouverez très peu, voire pas du tout, sur ce disque qui ne verse pas dans l'originalité mais qui a le mérite de s'écouter d'un bout à l'autre sans s'ennuyer. Les ballades font la part belle aux cordes, au piano et aux guitares dont l'ensemble fait parfois penser à un grand orchestre symphonique (Un soffio caldo). Certaines versent dans la sobriété, comme le titre Someone else tear's sans pour autant être dénuées d'intérêt. Quel plaisir d'entendre sa voix vriller dans les aigus et les graves ! C'est là son côté romantique.

Mais lorsque les basses retentissent, c'est le rocker qui prend le pas (Vedo Nero, Chocabecq, etc.). L'énergie est toujours au rendez-vous, Zucchero envoie toujours même si on peut regretter le peu de morceaux dansants.

On entend toujours par-ci, par-là, des cris d'enfants qui jouent, des bruits de basse-cour, en fond, ce que je ne comprends pas forcément. L'album Spirito Divino montrait des légumes et autres animaux sur sa couverture, ici il y en a encore à l'intérieur !

Les habituels chœurs et chorales ont toujours leur place chez Zucchero. On assiste à de belles envolées lyriques, des choristes aussi bien que du chanteur et on n'est jamais loin du magnifique Il volo.

 

Vous l'aurez compris, Zucchero ne fait pas dans l'originalité, il ne révolutionne ni la musique, ni la sienne. Mais c'est un grand artiste qui sait faire de la musique. Et son Chocabecq est aussi bon que Spirito Divino, pourtant absolument divin ! Coup de cœur pour Alla fine, Vedo nero, Soldati nella mia città et Un soffio caldo.

 

 

 

Ascoltare Alla fine :

 

 

 


 

 

 

Ascoltare Vedo Nero :

 

 


 

 

Zucchero en tournée en France :

Jeudi 12 mai 2011, Zénith de Paris

Vendredi 13 mai 2011, Zénith Arena de Lille

Jeudi 26 mai 2011, Galaxie d'Amnéville

Lundi 04 juillet 2011, Arcadium d'Annecy

Mercredi 13 juillet 2011, Pinède Gould à Juan les Pins

(festival au cadre magnifique, pinède autour et mer derrière la scène)

 + Suisse, Belgique, Italie, Allemagne, Autriche, etc.

Commenter cet article

Windows 7 support now 06/11/2014 13:15

Wow! Looking nice. I really like your style dude. It is rocking. I always wear those kinds of stuffs and walk like I am from the old Wild West. You know what I am talking about! It’s just that, I cannot sing with my guitar.

Benedicte 21/05/2011 16:51


Zucchero c'est aussi un artiste que j'adore. Une voix qui se détache du lot et qui signe une personnalité. J'adore cet artiste.