Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MS MR, Secondhand Rapture, 12 titres, Colombia, mai 2013, 16 € *****

Publié le par Sébastien Almira

 

secondhand-rapture.jpg

 

Cela fait des mois que je veux vous parler de MS MR, et je n'ai aucune autre excuse que la flemme et la peur de ne pas savoir en parler comme il faut. Parce que MS MR, ce n'est pas comme un nouvel album de Mylène Farmer, ce n'est pas quelque chose que je connais assez bien pour y poser des mots aussi facilement que sur un livre. Non, MS MR, c'est un peu l'inconnu pour moi.

 

Mais avant de tenter de vous entraîner avec moi dans l'univers envoûtant de leur premier disque, laissez-moi vous raconter comment j'ai découvert ce groupe.

Comme vous l'avez certainement déjà remarqué à travers mes deux derniers articles sur la fin de Virgin ou, il y a longtemps au détour d'un pique envers la Fnac au profit de Virgin, j'ai toujours été un ardent défenseur de la chaîne culturelle qui vient de disparaître et ce, avant même d'y travailler. On passera sur « à Virgin, au moins, on avait de vrais libraires ! » pour se concentrer sur le rayon musique, que je ne connaissais certes pas beaucoup, mais assez pour pouvoir vous dire que les disquaires à Virgin étaient (dans une grande majorité) des spécialistes de la musique, et plus particulièrement spécialistes d'un genre, d'une tendance, d'une époque, etc. C'est à Virgin que j'ai découvert TOUS les artistes inconnus ou peu connus du grand public et ceux qui ont percé par la suite. Au détour d'une mise en avant, d'un coup de cœur, ou plus récemment de collègues.

Alors je ne dis pas qu'ailleurs personne ne s'y connaît, je dis simplement qu'à Virgin j'ai découvert The XX plusieurs mois avant qu'on les entende à la radio, à la télé, qu'on les voie dans les Inrocks. À Virgin, j'ai découvert Hurts, groupe toujours aussi peu connu en France. À Virgin, j'ai découvert Ellie Goulding parce qu'Anything could happen passait plusieurs fois par jour au channel plusieurs mois avant qu'I need your love en featuring avec Calvin Harris inonde les ondes. Grâce à des collègues, j'ai découvert White Lies, Half Moon Run, Fever Ray ou encore MS MR.

Et maintenant que Virgin n'existe plus, il va falloir que je me débrouille autrement pour faire des découvertes pareilles, pour trouver des disques en import introuvables en général en France... Alors, les gens, si vous connaissez des supers blogs, sites de musique, je suis ouvert à vos conseils.

 

MSMR2.jpg

 

Maintenant que je vous ai dit comment, je vais vous dire pourquoi.

Parce que le premier titre, Hurricane, sorti l'an dernier, est aussi envoûtant qu'un titre de Rihanna est entraînant en boîte de nuit.

Parce qu'il m'a fait attendre fébrilement un possible album des moi durant. Album enfin arrivé en mai.

Parce que la pop baroque, mystérieuse et presque effrayante est sublimée par la voix suave et rauque de Lizzy Plapinger (MS).

Parce que les mélodies de l'album entier sont magnifiques, que les titres soient dansants ou lents, étincelants ou sombres.

Parce que je ne comprends rien aux paroles, alors je ne sais pas si, comme la quasi totalité de la production anglo-saxonne, les textes sont à chier.

Parce que les sons se ressemblent parfois, mais qu'on s'en fout tellement c'est beau.

Parce que la production de Max Hershenox (MR) est parfaitement maîtrisée.

Parce que les Inrocks ont dit que MS MR apportent quelque chose « à la musique contemporaine dans cette manière de confronter une pop acidulée aux textures cheap du r’n’b, dans cette volonté de défier les normes, pour mieux les simplifier. »

Parce qu'en plus d'avoir des airs de pop baroque, leur musique mêle habilement (toujours selon les Inrocks) la sensualité de la Soul à la subtilité de l'électro. Enfin, quant à la subtilité de l'électro, tout est affaire de point de vue. Ici, c'est certain, c'est subtil. Mais on ne peut pas dire de toute la scène électro qu'elle est subtile...

 

Enfin, parce que c'est à la fois puissant, élégant, délicat, envoûtant (ça, vous l'aurez compris, à force), entêtant, mélodique, délicieusement mélancolique, furieusement lumineux. En un mot ; MAGNIFIQUE.

 

 

Pour finir de vous convaincre, écoutez :

 

 


MSMR3.jpg

Commenter cet article