Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Chavagné, Auteur Academy, roman, 350 pages, Grasset, janvier 2010, 19,50 € *

Publié le par Sébastien Almira

 

chavagne1.jpg« 13 PETITS NEGRES » : le bandeau est accrocheur. Le synopsis aussi : treize auteurs en herbe sont enfermés dans l'ancien monastère d'une île grecque transformé en loft, avec chambres espacées les unes des autres (pour un travail d'écriture plus sérieux), confessionnal (pour parler sur le dos des autres), plateau (pour passer à la télé) et caméras à gogo (pour le plaisir du public). À la fin, il n'en restera qu'un, qui touchera un à-valoir de 150 000 euros et verra publier son premier roman dans une grande maison parisienne.

 

 

On ne s'attend certes pas à de la grande littérature, mais à passer un agréable moment. On se demande comment évoluera le conflit entre littérature et télévision, entre culture et vulgarisation. On s'attend à de l'humour, du cynisme, de l'ambition, de l'aventure (en tout genre), de l'amour des mots, de la compétition, de la littérature, et même à un bon roman dans un bon roman.

 

 

Finalement, ni nos idées, ni la quatrième de couverture, ni l'auteur (qui pourtant laissait croire en nos espoirs dans son avant-propos) ne tiennent leurs promesses. À peine le premier chapitre entamé, on regrette presque les vingt euros dépensés. Après quatre-vingt autres, il n'y a pas d'échappatoire : on s'est fait roulé.

 

 

Le style n'est ni décevant, ni convaincant, l'histoire ne prend pas d'ampleur, ni de caractère et on se lasse vite de tourner les pages d'un premier roman plus ennuyeux qu'intéressant, plus lourd que critique et dont les protagonistes (qu'ils soient réels ou non) sont plus creux que charismatiques.

On s'ennuie. Il n'y a rien à faire, on s'ennuie ferme.

Commenter cet article

Karen 05/06/2010 22:19


Eh beh, on peut en savoir un peu plus sur l'histoire, ça raconte quoi si ça raconte pas, si ça s'déroule pas comme tu l'avais imaginé ?


Sébastien Almira 06/06/2010 15:16



L'histoire ? Ce que ça devait être, mais version Alexandre Dumas. Payé à la ligne.



Leyla 30/05/2010 16:29


Je ne connais pas du tout ce livre et l'histoire avait l'air intérressant mais au vu de ton avis je ne désire pas vraiment le lire ( et puis pour cette somme là , il y'a tellement d'autres livres
que l'on peut acheter ) .

Je me méfie doublement car j'avais acheté il y'a deux ans " Crépuscule Ville " ( en plus j'avais demandé à mon père de le ramener ) et c'était l'histoire d'une ville ou tout le monde épie tout le
monde , surveillance caméra etc . Ca s'éloigne peut être du sujet de celui ci , mais j'avais ressenti la même chose en lisant la 4ème de couverture et finalement quelle déception ! Je n'ai jamais
dépassé le premier chapitre .

Et quand mon père m'a ensuite demandé " alors" , je me suis contenté d'un " oui ça va , il m'a plu " car je n'ai pas osé lui dire que je l'avais détesté :P .


Sébastien Almira 30/05/2010 17:42



J'avais également commencé Crépuscule Ville, et je n'avais pas non plus dépassé le premier chapitre...



Sébastien 27/05/2010 15:55


Oui, ça AVAIT l'air tentant ! Mai, Natacha, comme je l'ai dit, c'est dommage qu'il aie l'air si bien et qu'il soit si mauvais...


Natacha 27/05/2010 14:34


WHouahh je ne connaissais pas ca à l'air pas mal ! Il fallait avoir l'idee ! =)


100choses 27/05/2010 12:47


Dommage car effectivement, résumé et bandeau étaient bien tentants.