Coups de Coeur

Lundi 6 janvier 2014 1 06 /01 /Jan /2014 13:06

 

cartes-carte-postale-bonne-annee-2014--5744023-1385664-3681.jpg

Carte postale créée par Art-de-livre, disponible à la vente sur le site alittlemarket.com

 

 

 

 

Alors, bien entendu, je vais commencer par vous souhaiter une bonne année. Et pas seulement, j'espère que vous aurez aussi tout ce qu'on a l'habitude de se souhaiter : le bonheur pour avoir envie de lire, d'écouter de la musique et d'aller au ciné, la santé pour en être capable, l'amour et l'amitié pour partager vos découvertes, la réussite professionnelle pour payer toute cette culture, et donc de magnifiques découvertes littéraires, musicales et cinématographiques !

 

Histoire de fêter ça, je vous dévoile mon palmarès de l'année passée. Un an en quelques découvertes, de confirmations, de bouses et de déceptions. Le meilleur et le pire de 2013 en tentant d'être objectif tout en restant forcément subjectif !

 

Bon, j'ai pas réussi à me tenir à cinq choix par catégories pour les disques, les films et les romans ado. Ça finira par ne plus vous étonner – de toute façon, les règles sont faites pour être contournées.

 

N'hésitez surtout pas à nous conseiller également vos coups de cœur et coups de gueule de l'année dans la partie commentaires et, encore une fois : merci d'être de plus en plus nombreux à lire le blog, passez une excellente année 2014 !!

 

 

cécile coulon le rire du grand blesséROMANS ADULTES :

 

LE RIRE DU GRAND BLESSÉ, Cécile Coulon, Viviane Hamy (article)

DOLFI ET MARILYN, François Saintonge, Grasset (article)

MON PÈRE M'A DONNÉ UN MARI, Emmanuelle Bayamack-Tam, POL (article)

PORNOGRAPHIA, Jean-Baptiste Del Amo, Gallimard (article)

ITINÉRAIRE D'UN POÈTE APACHE, Guillaume Staelens, Viviane Hamy (article)

 

Les déceptions : Le culte de la collision, Christophe Carpentier, POL (article) / La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb, Albin Michel (article)

Les bouses : À toi pour l'éternité, Daniel Glattauer, Grasset (article) / L'invention de nos vies, Karine Tuil, Grasset (article)

 

 

 

A comme aujourd'huiROMANS ADOS :

 

A COMME AUJOURD'HUI, David Levithan, Les Grandes Personnes (article)

JE SUIS SA FILLE, Benoît Minville, Sarbacane (article)

MAX, Sarah Cohen-Scali, Scripto Gallimard (article)

SWEET SIXTEEN, Annelise Heurtier, Casterman (article)

BELLES DANS LA JUNGLE, Libba Bray, Gallimard Jeunesse (article)

LE CŒUR DES LOUVES, Stéphane Servant, Rouergue (article)

À COPIER CENT FOIS, Antoine Dole, Sarbacane (article)

 

La déception : Après, Francine Prose, Seuil Jeunesse (article)

 

 

 

 

 

 

 

 

861308 10200585861229045 2141723875 oALBUMS JEUNESSE :

 

LES FANTASTIQUES LIVRES VOLANTS DE MORRIS LESSMORE, William Joyce, Bayard jeunesse

LA GRANDE FABRIQUE DE MOTS, Agnès de Lestrade, Valeria Docompo, Alice éditions

ESCARGOT RÊVE, Béatrice Fontanel et Céline Caneparo, Sarbacane

LA TISSEUSE DE NUAGES, Ingrid Chabbert et Virginie Rapiat, Des ronds dans l'O

FRISSON L'ÉCUREUIL, Mélanie Watt, Bayard Jeunesse

 

 

album-cover-large-18973.jpgBD :

 

LE DÉCALAGE, Marc-Antoine Mathieu, Dargaud

LES IGNORANTS, Etienne Davodeau, Futuropolis

ERNEST ET REBECCA, TOME 5, L'ÉCOLE DES BÊTISES, Guillaume Bianco et Antonello Dalena, Le Lombard

ZOMBILLÉNIUM, TOME 3, CONTROL FREAKS, Arthur de Pins, Dupuis

SOUVENIRS DE L'EMPIRE DE L'ATOME, T. Smolderen et A. Clérisse, Dargaud

 

La déception : La colère de Fantomas, William Joyce, Dargaud

La bouse : Astérix chez les Pictes, J.-Y. Ferri et D. Conrad, éd. A. René

 

 

 

affiche-mud

FILMS :

 

MUD, de Jeff Nichols (article)

9 MOIS FERME, d'Albert Dupontel (article)

LE MONDE DE CHARLIE, de Stephen Chbosky (article)

TRANCE, de Danny Boyle (article)

THE LONE RANGER, de Gore Verbinski (article)

ILO ILO, d'Anthony Chen (article)

 

Les déceptions : Les amants passagers, de Pedro Almodovar (article) / Les garçons et Guillaume, à table !, De Guillaume Gallienne (article)

Les bouses : Only God forgives, de Nicolas Winding Refn (article) / Fonzy, d'Isabelle Doval (article)

 

 

 

MS MRALBUMS :

 

SECONDHAND RAPTURE, Ms Mr, Columbia Records (article)

HERE'S WILLY MOON, Willy Moon, Universal Island Records (article)

DARK EYES, Half Moon Run, Indica Records

BIG TV, White Lies, Big TV, Polydor (article)

THE BELT, In the Valley Below, Sony (article)

THE HEIST, Macklemore & Ryan Lewis

TRUE, Avicii, PRMD

HALCYON DAYS (réédition), Ellie Goulding, Interscope / Polydor

(pas d'ordre, tellement ils sont tous excellents !)

 

La déception : Eminem, The Marshall Matters LP 2, Aftermath Records

La bouse : Phoenix, Bankrupt, Atlantic Records UK (Bon, et Zaz, Recto Verso, Warner Music, parce que même si j'ai pas vraiment tout écouté, je peux m'en empêcher)

 

 

 

 

Et vous, qu'est-ce qui vous a ébloui, déçu, fait pleurer, mourir de rire, donné envie de jeter un livre à travers la pièce, etc. ? Qu'est-ce qui a rempli votre année ?!

 

 

Legossip.net-bonne-annee-2014.jpg

Par Sébastien Almira - Publié dans : Coups de Coeur
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 1 commentaires
Mardi 4 juin 2013 2 04 /06 /Juin /2013 16:10

Trois semaines après mon retour de Grèce, après vous l'avoir promis, je vais vous en parler.

Pas un article conventionnel du genre “le premier jour, nous sommes allés à... où nous avons fait...”. Ni du genre “lundi 6 mai 2013, 9h43 : visite du... 8€”. Ni du genre “En raison de la guerre de..., le site de... a été partiellement détruit, ce qui subodore que...”

Non, je suis plutôt du genre « putain, c'était trop génial ! Un truc de ouf, j'te jure ! Oh la la, t'aurais vu les trucs qu'on a visités ! Et la bouffe qu'on s'est tapée ! Et le temps qu'il a fait ! J'en reviens pas... Et, putain, qu'est-ce que ça nous a fait chier de revenir en France... Déjà, le samedi soir, on était dans un hôtel de fou avec piscine sur le toit, au vingt-et-unième étage, alors t'imagines comment on n'avait pas envie de partir dimanche midi après avoir écrit les cartes postales en maillot, sur un transat, entre deux plongeons ! Alors en plus, quand on a dû monter dans le RER B pour rentrer à la maison et qu'on a eu besoin de mettre sweat et veste, alors qu'on se baladait en short et en tongs en Grèce... »

 

Voilà, déjà, ce serait plutôt comme ça que je le raconterai tellement c'était super comme vacances. Mais comme on est pas autour d'un dîner sympa entre potes, avec une bonne bouteille de vin, je vais vous faire un petit compte-rendu de ce qui nous a le plus émerveillés, surpris,effrayés et déçus ! Vous êtes prêts à embarquer pour la Grèce dans tous ses états ?!

 

 

Les 7 merveilles

 

L'Acropole (un peu bâteau, mais bon).

P1040947.JPG  P1040924.JPG


Nauplie (Nafplie), une petite ville de 15000 habitants qui ressemble à un village du sud de la France, avec le côté touristique fêtard d'une grande ville, le tout au bord de la mer. Désolé, mes photos ne reflètent pas vraiment l'ambiance qui se dégageait de cette ville, mais je vous assure que si vous allez en Grèce, vous ne serez pas déçus de vous arrêter à Nauplie !

P1050119.JPG P1050110.JPG P1050109.JPG


La citadelle Palamède à Nauplie, une des trois cités défensives de la ville. Au sommet d'une falaise, cernée par la mer, le cadre est magnifique et plein d'histoire.

P1050075.JPG  P1050071.JPG


Alipa Beach, la plage d'un minuscule bled (Nyfi) paumé au milieu de la région la plus reculée (le Magne) du Péloponnèse. Un petit coin de paradis au milieu de nulle part où vous ne serez pas écrasé par les touristes !

P1050172.JPG P1050173.JPG


Les routes du Péloponnèse, à plusieurs dizaines, voire centaines de mètres de hauteur, dans des gorges ou au dessus de l'eau. La mer et la montagne en même temps, jamais fait une balade en voiture aussi belle. Inconvénient : les épingles en montagnes avec la mer en bas, ça ralentit vachement le trajet.

P1050187.JPG P1050156.JPG P1050195.JPG


La cuisine grecque. La palme revient pêle-mêle au restaurant Tzitzikas & Mermingas à Athènes (fromage pané au bacon nappé de miel et sésame, oignons farcis notamment au bacon et aux épinards, poisson aux légumes croquants... Partenariat avec un vigneron pour avoir un très bon vin au nom du resto!), au pub Pur Bliss à Athènes (photo 1) (supers coktails dont le Kiss me Kate qui a enchanté ma soirée et en-cas dont une très bonne tarte poulet, poivrons, feta), à l'Antica Geleteria di Roma à Nauplie (un glacier artisanal tenu par des Italiens, et je peux vous dire que les glaces y sont tellement succulentes que j'y suis retourné ! La Zuppa, miam miam!) et au restaurant gastronomico-romantique Mythos à Patras (photo 2) (on s'en est sortis à moins de 30€ avec une grosse salade grecque, la délicieuse tarte Mythos, une fricassée de cèpes et du vin).

P1050011.JPG P1050277.JPG


La piscine et le bar du President Hotel à Athènes, au vingt-et-unième étage ! Trés agréable après une semaine de rêve, mais harassante.

P1050330.JPG P1050331.JPG

 

 

Les 6 insolites

 

Ne pas jeter de papier aux toilettes ! Les canalisations étant trop petites, ça risque de les boucher, alors on jette tout à la poubelle...

P1050284.JPG


Les gens roulent n'importe comment. Sans clignotant, ils doublent par la gauche, par la droite, par la bande d'arrêt d'urgence, la plupart roulent continuellement dans la bande d'arrêt d'urgence (même sur autoroute!) pour laisser les autres les doubler (on a déjà vu quatre voitures au même niveau sur une deux voies).

P1050274.JPG P1050301.JPG


Vu un seul McDo en huit jours et 1400km parcourus.

P1050345.JPG


Nombre de maisons délabrées et laissées à l'abandon, ou commencées d'être construites et laissées à l'abandon. Sur la première photo, vous pouvez voir le village traditionnel de Vathia, entièrement abandonné !

P1050213.JPG P1050344.JPG


Pour dire « oui », on bouge la tête de gauche à droite en disant « né », et pour dire « non », c'est de haut en bas en disant « ochi » ou faisant « tss ».


Les horaires de la vie grecque : on ne petit-déjeune quasiment pas, on déjeune entre 14 et 17h, on dîne largement après 22h, on va au bar après 23 et on fait la fête jusqu'au petit matin sans distinction entre la semaine et le week-end ! (photo prise vers 2h du matin un dimanche soir dans une des rues pleines de monde à Athènes)

P1050012.JPG

 

 

Les 5 frayeurs

 

Le premier rentrage à pieds en pleine nuit dans Athènes, sans métro, avec un plan parfois approximatif et des noms de rues parfois écrits uniquement en lettres grecques...


Le pas trouvage du passage qui menait du parking à la domatia (commerce florissant de particuliers qui louent des chambres, à plus ou moins grande échelle) à Nauplie, pourtant expliqué sur plan par le patron de l'établissement. En pleine nuit, à l'orée d'une foret flippante (la domatia est peu chère, au sommet de la ville et jouit d'une visibilité unique sur l'ensemble de la ville), sans luminosité, à une heure de fatigue extrême. Flip + fatigue = nerfs à vif.


La descente en voiture de routes hallucinantes dans le Péloponnèse et surtout dans le Magne, pas du tout dangereuses (je kiffe les épingles au bord d'une falaise!). Sur la deuxième photo, on ne dirait peut-être pas, mais le GPS, dans sa grande bêtise, nous a fait passer par les minuscules routes pavées qui montaient comme pas possible avec des virages ahurissants dont un a failli nous être fatal (impossible de tourner en une manoeuvre, et le démarrage en côte infaisable qui a fait reculer la voiture d'un mètre à côté d'un précipice...) dans un village où une route en gouron toute neuve permettait d'éviter ces mêmes ruelles...

P1050296 P1050252.JPG P1050239


La presque panne d'essence en plein Magne (je le refais pour les poissons rouges : le Magne est juste le coin le plus reculé d'une région pas très développée dans un pays en crise. On trouvait des bleds de 50 habitant tous les 5km et un supermarché tous les 50km). En revanche, ça ne manquait pas d'animaux...

P1050183.JPG P1050190.JPG P1050198.JPG


Le je-sais-pas-comment-ça-s'appelle à l'aéroport de Genève (escale) qui voulait pas nous laisser entrer du côté français avec les trois bouteilles d'alcool achetées au Free Duty. Non mais oh !

 

 

Les 4 déceptions

 

Les trajets en montagne qui se sont révélés plus longs que je ne pensais et qui nous ont fait perdre pas mal de temps.

Pas avoir visité l'ancienne Olympie parce que le guide disait qu'ils fermaient à 19h30 alors qu'à 17h15 c'était déjà fermé...

Pas avoir fait le train à crémaillère entre Diakofto et Kalavryta (un des rares trains de la sorte au monde, un trajet apparemment superbe).

Ne pas être resté plus longtemps dans ce pays de rêve parce que, oui, c'était des vacances de folie et maintenant vous êtes dégoûtés et vous m'en voulez à mort et vous avez trop envie d'aller en Grèce. Ouais ben moi aussi j'ai trop envie, alors pas la peine de râler...

Par Sébastien Almira - Publié dans : Coups de Coeur
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 2 commentaires
Dimanche 6 janvier 2013 7 06 /01 /Jan /2013 18:23

Bonne-Annee-2013-Lapins-Cretins

 

Cette année, contrairement à l'année dernière, je ne m'y prends pas avec un mois de retard parce que j'ai toujours pas fini ma pile de livres de la rentrée de septembre !

Cette année, contrairement à l'année dernière, il n'y a qu'un  livre de la rentrée que je n'ai pas lu (La vallée des masques de Tarun Tejpal chez Albin Michel) et un livre ado que je n'ai pas fini, mais qui commence très bien (Brigades des crimes imaginaires et autres histoires fantastiques et déglinguées de Daniel Nayeri chez Hélium).

Cette année, contrairement à l'année dernière, j'ai aimé beaucoup de romans et le choix a été difficile non plus par manque de livres, mais par abondance de livres. J'ai également eu du mal à choisir les films et les romans ado qui remporteraient le graal. Pour ces derniers, je ne me suis pas embarassés, je les ai tous gardés ! Hé ho ! Je vous entends critiquer, mais je m'en fous, parce que cette année, contrairement à l'année dernière, je n'avais pas assez d'albums jeunesse à mettre, alors ça équilibre !

Cette année, comme l'année dernière, vous pouvez retrouver les articles écrits sur les livres, CD, films qui vous intéressent grâce au petit lien (ici) après chaque titre chroniqué.

Mes énormes coups de coeur, que je vous balance comme ça, sont Chapardeuse, Le faire ou mourir, L'école est finie, La maison en petits cubes, Ernest et Rebecca, Batchalo, Peter et Sally, Pool Party de Ponderosa et tous les films cités.

 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter, comme l'année dernière, une excellente année 2013, pleine de belles découvertes et d'énormes coups de coeur (n'hésitez pas à piocher dans les miens pour ça ^^) !

Merci d'être de plus en plus nombreux sur le blog et à très bientôt pour de nouveaux articles et de nouveaux échanges car, je le répète : le blog se nourrit de votre avis autant que du mien !

 

 

 

LITTÉRATURE

chapardeuse-copie-1 orcel1 monenembo1-copie-1 001324477 swamplandia

1. Chapardeuse, Rebecca Makkai (ici)

2. Les Immortelles, Makenzy Orcel (ici)

3. Le Terroriste Noir, Tierno Monénembo (ici)

4. Les ficelles du pantin, Yack Rivais (ici)

5. Swamplandia, Karen Russell (ici)

la déception : Crépuscule, Michael Cunningham (ici) / Géographie de la bêtise, Max Monnehay (ici)

la bouse : Oh..., Philippe Djian (ici) / Une semaine de vacances, Christine Angot (ici)

 

LITTÉRATURE JEUNESSE

le faire ou mourir-copie-1 grevet max1 percin3 la-fugue-dalexandre-raimbaud-26-07-PLAT1-1 - copie  9782748512892

1. Le faire ou mourir, Claire-Lise Marguier (ici)

2. L'école est finie, Yves Grevet (ici)

3. Max, Sarah Cohen-Scali (ici)

4. Comment devenir une rock star (ou pas), Anne Percin (ici)

5. La fugue d'Alexandre Raimbaud, Rose Philippon (ici)

6. Nox, Yves Grevet (ici)

 

ALBUMS JEUNESSE

maison elephant.jpg feng.jpg

1. La maison des petits cubes, Hirata Kenya et Katô Kunyo

2. C'est l'histoire d'un éléphant, Agnès de Lestrade et Guillaume Plantevin

3. Feng, Thierry Dedieu

 

BANDES DESSINÉES

ernest-et-rebecca-bd-volume-4-simple-40412.jpg BD4 BD1 la-marche-du-crabe-3.jpg survie

1. Ernest et Rebecca, tome 4, Antonello Dalena et Guillaume Bianco

2. Batchalo, Michaël Le Galli et Arnaud Betend

3. Peter et Sally, tome 1, Bacaria et Lepithec

4. La marche du crabe, tome 3, Arthur de Pins

5. La survie de l'espèce, Paul Jorion et Grégory Maklès

la déception : La loge écarlate, Pierre Colin-Thibert et Stéphane Soularue

la bouse : Lou, tome 6, David Neel

 

CINÉMA

affiche-Le-Prenom-2011-1 odyssée de pi Millenium-de-Fincher-affiche starbuck ralph.jpg

1. Le prénom, Mathieu Delaporte et Alexandre de La Patellière (ici)

2. L'odyssée de Pi, Ang Lee (ici)

3. Millénium, David Fincher (ici)

4. Starbuck, Ken Scott (ici)

5. Les mondes de Ralph, Rich Moore

la déception : La dame de fer, Phyllida Lloyd (ici) / Main dans la main, Valérie Donzelli (ici)

la bouse : Cosmopolis, David Cronenberg (ici)

 

MUSIQUE

ponderosa1 Emeli_Sande_Our_Version_Of_Events_Re-release_Album_cover.jpg kylieAbbeyRoad2-451x451.jpg Mylene-Farmer-Monkey-Me Ellie-Goulding-Halcyon-album-cover-400x400.jpg

1. Pool Party, Ponderosa (ici)

2. Our version of events, Emili Sandé

3. Abbey Road Cession, Kylie Minogue

4. Monkey Me, Mylène Farmer (ici)

5. Halcyon, Ellie Goulding

la déception : Roses, The cranberries / Cession Cubana, Zucchero

la bouse : Sans attendre, Céline Dion / les tacata, tacabro et compagnie

 

 

Et vous, qu'avez-vous adoré, detesté, cette année ?!

Par Sébastien Almira - Publié dans : Coups de Coeur
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 0 commentaires
Lundi 17 décembre 2012 1 17 /12 /Déc /2012 22:02

cadeaux-noel.jpg

 

En cette dernière semaine avant Noël, vous n'avez toujours pas fini d'acheter vos cadeaux ?! Manque de temps ? Manque d'idées ? Ne vous inquiétez pas, j'ai ce qu'il vous faut : une mine de romans, de bandes dessinées et d'albums jeunesse à offrir et à s'offrir !

 

 

Des romans à offrir et lire sans modération !

chapardeuse-copie-1   orcel1   otsuka2   monenembo1-copie-1

D'abord, petite exclusivité sur mon imminent « le meilleur de 2012 », mon roman préféré de l'année, qui conviendra peut-être plus à une femme, mais qu'un homme un minimum sensible et/ou rêveur lira avec un plaisir évident aussi : Chapardeuse de Rebacca Makkai chez Gallimard (critique ici), une merveilleuse ode à la liberté et au bonheur, un des plus beaux romans que j'ai lus. Ensuite, un autre premier roman, Les Immortelles de Makenzy Orcel chez Zulma (critique ici), une poétique et magnifique vision de la prostitution à travers l'histoire de celles qui ont péri à Haïti, dans une édition créée avec beaucoup de soin, merci Zulma !

Il ne faudrait pas que j'oublie de vous conseiller Certaines n'avaient jamais vu la mer de Julie Otsuka chez Phébus (critique ici) et Le Terroriste Noir de Tierno Monénembo au Seuil (critique ici), deux romans puissants et vibrants qui vous tiennent en haleine entre dureté et tendresse, entre un sort malheureux et quelques éclaircies.

                           001324477  daphne-disparue-112524-250-400   ohl

Vous préférez offrir quelque chose de plus cynique, Les ficelles du pantin de Yak Rivais (critique ici) vous tend les bras. Fable grinçante que n'auraient pas renié Ionesco et Jarry, voilà l'histoire d'une nuit où un despote est prêt à tout pour ne pas céder le pouvoir au démocrate qui a remporté les élections !

Enfin, je vous donne deux idées de romans parus il y a quatre ans, différents, mais à la langue éblouissante, à l'imagination débordante et à la maitrise grandiose : Daphné disparue de José Carlos Somoza chez Actes Sud et Les Maîtres de Glenmarkie de Jean-Pierre Ohl chez Gallimard, le premier étant un labyrinthe littéraire en forme de thriller et le second dans la lignée des romans anglais du XIXe, un roman impressionnant que n'aurait pas renié le maître littéraire de l'auteur : Dickens.


 

Votre budget préfère les poches ?

    sans gurb   fournier   niais.jpg   porte des enfers

Commençons par rire un peu, voire beaucoup, avec Sans nouvelles de Gurb d'Edouardo Mendoza chez Points (lire ici), Satané Dieu ! de Jean-Louis Fournier au Livre de Poche (lire ici), Et si c'était niais de Pascal Fioretto chez Pocket et la pièce Le Père-Noël est une ordure chez Babel ou Pocket illustré. Ces livres ne manquent jamais de me faire littéralement exploser de rire !

                               del-amo-copie-1.jpg   magicien-lublin.jpg   millenium-copie-1.jpg

Vous préférez offrir des émotions ? Vous allez être servi avec La Porte des Enfers de Laurent Gaudé chez Babel, un roman aussi dur que magnifique, et je pèse mes mots, qui vous emplira de larmes comme d'espoir.

Vous êtes plutôt branché fresque historique, aventures ? Une éducation libertine de Jean-Baptiste Del Amo chez Folio est un roman scandaleusement impressionnant d'un auteur de 24 ans (à l'époque) qui se permet de jouer à Bel Amide Maupassant. Le magicien de Lublin de Isaac Bashevis Singer, prix Nobel de littérature en 1978 « pour son art de conteur enthousiaste qui, prenant racine dans la culture et les traditions judéo-polonaises, ramène à la vie l'universalité de la condition humaine », paru chez J'ai Lu il y a quelques semaines est une originale thèse sur la vie, la liberté, le sexe, les sentiments et la religion, à travers l'histoire d'un magicien gangrené par les femmes qui se demande s'il lui faudra en choisir une, et laquelle, sinon Dieu ?

Enfin, s'il vous faut un bon polar, je ne vais pas faire dans l'originalité, parce que j'en lis assez peu. C'est Millénium de Stieg Larsson chez Babel pour les deux premiers tomes que je vous conseille d'offrir (lire ici).

 

 

C'est plutôt des BD qu'il vous faut ?

               zombillenium.jpg   marche-du-crabe.jpg   survie.jpg

Je vous conseille vivement d'offrir Arthur De Pins. Que ce soit sa trilogie La Marche du crabe chez Soleil ou bien le coffret des deux premiers tomes de Zombillénium chez Dupuis. Un dessin simple mais efficace pour deux séries complètement différentes, qui montrent le talent, l'humour et l'imagination sans borne de l'homme !

Si vous souhaitez expliquer à quelqu'un le monde de la bourse et du capitalisme depuis les débuts de l'humanité, La survie de l'espèce de Paul Jorion et Grégory Maklès chez Futuropolis/Arte est pour vous. Non sans humour, avec des personnages humains et en Légo, un cadeau original et utile !

                 BD1   ernest-rebecca.jpg   BD4

Restons au pays des rires et du cynisme avec Peter et Sally par Bacaria et Lepithec chez Sarbacane, deux sacrés mioches prêts à tout pour expérimenter le plus grand nombre de bêtises. Humour ravageur à ne pas mettre entre toutes les mains malgré un dessin enfantin. Plus à destination de la jeunesse, succombez aux irrésistibles Ernest et Rebecca par Antonello Dalena et Guillaume Bianco au Lombard (déjà 4 tomes !), une petite fille aux cheveux roses, boudeuse et baroudeuse, dont le meilleur ami est un microbe !

Un peu d'histoire ? Batchalo de Michaël Le Galli et Arnaud Betend chez Delcourt vous attend pour vous emporter au beau milieu de la Seconde Guerre mondiale, où un camp de tsiganes et un flic s'associent pour retrouver leurs enfants disparus... Avec, en bonus, un mini-documentaire sur la véritable histoire des Tsiganes sous Hitler.

 

 

Pour vos ados, voici quelques romans :

                meto-integrale-copie-1.jpg   grevet   1

Puisque c'est à la mode depuis quelques années, commençons par l'anticipation et la dystopie. D'abord avec Yves Grevet. Vous pourrez offrir l'époustouflante trilogie Méto désormais disponible en un seul volume chez Syros (critique ici) ou bien le très court récit tout aussi impressionnant L'école est finie (critique ici), sorte de nouveau Matin Brun. Ensuite avec La Déclaration, La Résistance et La Révélation de Gemma Malley, publiés par Naïve (critique ici), gage de la qualité de cette trilogie. Si Métoplaira plus majoritairement aux garçons et La Déclaration aux filles, vous pouvez inverser sans problème pour les lecteurs qui aiment ce genre.

percin1  percin2  percin3  la-fugue-dalexandre-raimbaud-26-07-PLAT1-1 - copie

Encore une trilogie à vous proposer, celle d'Anne Percin : Comment (bien) rater ses vacances, Comment (bien) gérer sa love story et Comment devenir une rock star (ou pas) au Rouergue (critique ici). Hyper drôle, c'est l'histoire d'un ado qui n'a aucun problème d'intelligence et de cynisme, mais dont la vie sociale n'est pas très développée. Les événements ne vont pas tous en sa faveur, et les situations sont à mourir de rire. Jusqu'à la fin, on ne peut plus le lâcher ! Quel pied !

Un peu le même genre, La fugue d'Alexandre Raimbaud de Rose Philippon chez Hélium (critique ici) raconte l'histoire abracadabrantesque d'un ado pris dans une intrigue mafieuse qui ravira petits et grands ados.

                    matilda.jpg   charlie-chocolaterie.jpg   hugo2

Pour les plus jeunes, dirigez-vous vers le maître incontesté de la littérature jeunesse : Roald Dahl. Matilda (qui vient de reparaitre dans une jolie édition collector chez Gallimard Jeunesse) ou Charlie et la chocolaterie chez Folio continueront d'émerveiller vos enfants ! Ou bien vers un roman qui a fait parler de lui l'an dernier grâce à son adaptation cinématographique par Martin Scorsese : Hugo Cabret de Brian Selznick chez Bayard (critique ici), un merveilleux et enchanteur conte de Noël en texte et dessins de l'auteur lui-même.

 

 

Et pour les plus jeunes, quelques albums :

     taupe.jpg   anne-hiversaire.jpg   arbre-sans-fin.jpg

Dans les vieux de la vieille, je vous conseille le mythique De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête de Wolf Erlbruch chez Milan et les merveilleux Château d'Anne Hiversaire (très drôle, en plus) et L'arbre sans fin (mon album préféré de moi de quand j'étais petit !) de Claude Ponti à l'École des Loisirs.

       maison.jpg   JEROME-PAR-COEUR-THOMAS-SCOTTO   bus-rosa.jpg

Plus récents, La maison en petits cubes de Hirata Kenya et Katô Kunyo chez Nobi Nobi est un petit bijou venu du Japon dont le court-métrage a remporté l'Award Academy du court-métrage d'animation ; et Jérôme par cœur de Thomas Scotto et Olivier Tallec chez Actes Sud, premier album jeunesse à parler d'homosexualité, avec tendresse et intelligence ; Le bus de Rosa de Fabrizio Silei et Maurizio A.C. Quarello chez Sarbacane, ou l'histoire de Rosa Parks racontée par un vieil homme à son petit fils dans le musée où trône le bus où Rosa a osé dire non. Trois albums vraiment magnifiques !

aladdin théâtre-copie-1 Et si vous voulez le plus beau pop-up du monde (Quoi j'exagère ? Je dis ce que je veux !), il faudra vous tourner vers Aladin traduit par Marie-Céline Cassanhol et merveilleusement illustré par Niroot Puttapipat chez Gründ, paru l'an dernier.

 

 

Alors ? Tentés ?

Si vous avez d'autres idées à partager, n'hésitez pas !

Par Sébastien Almira - Publié dans : Coups de Coeur
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 0 commentaires
Mardi 31 janvier 2012 2 31 /01 /Jan /2012 18:19

2011.jpg

 

En 2011 j'ai beaucoup lu et j'ai bien aimé beaucoup de livres, que ce soit des bandes dessinées ou des romans. Mais il n'y avait pas grand chose qui m'ait ébloui, du moins en romans et en musique. Je me souviens qu'en 2008, j'aurais été incapable de dresser la liste des trois ou cinq livres de l'année (Un homme accidentel de Philippe Besson, La tectonique des sentiments d'Eric-Emmanuel Schmitt, Les maîtres de Glenmarkie de Jean-Pierre Ohl, La Porte des Enfers de Laurent Gaudé, Une fille du feu d'Emmanuelle Bayamack-Tam, Une éducation libertine de Jean-Baptiste Del Amo, Daphné disparue de José Carlos Somoza, rien qu'en littérature adulte).

 

Je voulais attendre encore un peu avant de publier cet article. Attendre de lire les romans de la rentrée de septembre qui attendaient encore sur mes étagères (Une femme fuyant l'annonce de David Grossman, L'appât de José Carlos Somoza, Room d'Emma Donoghue, Scintillation de John Burnside, Un été sur la magnifique de Patrice Pluyette et Héritage de Nicholas Shakespeare). Mais il commence à se faire tard, janvier est terminé et je ne vous ai toujours pas souhaité une bonne année en vous livrant mes coups de cœur et coups de gueule de 2011.

Alors les voilà, sans Room, sans Une femme fuyant l'annonce, sans Scintillation. Mais avec L'appât. Et Dieu que j'ai bien fait de le lire avant ! C'est le seul roman adulte que j'ai vraiment adoré. Avant ce week-end, j'en publierai une critique, promis !

 

Merci à vous de passer aussi souvent sur le blog, chaque année plus nombreux. Visiblement, vous n'êtes pas trop tentés de laisser des commentaires (merci toutefois aux courageux !) alors je vous encourage à nouveau : les commentaires, les échanges font vivre le blog et les œuvres qui y sont présentées, alors n'hésitez pas, partagez votre avis !

Merci également aux éditeurs, libraires et sites internet qui me permettent de recevoir certains livres en service de presse. Que les lectures se révèlent bonnes ou pas, merci !

 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une excellente année 2012 un peu en retard avec autant de bonheur que de découvertes littéraires, cinématographiques et musicales !

 

Je tiens également à préciser que je n'ai pas d'actions chez Actes Sud et Grasset.

 

Sébastien

BONNE-ANNEE-2012.jpg

 

 

 

LE MEILLEUR DE L'ANNEE 2011

N'oubliez pas de nous faire découvrir vos meilleurs et vos pires moments artisiques de l'année à votre tour !

 

somoza.jpgLivres adultes

1/ L'appât, José Carlos Somoza, Actes Sud (article)

2/ L'ampleur du saccage, Kaoutar Harchi, Actes Sud (article)

3/ Premier bilan après l'apocalypse, Frédéric Beigbeder, Grasset (article)
4/ Les imperfectionnistes, Tom Rachman, Grasset (article)
5/ J'apprends l'hébreu, Denis Lachaud, Actes Sud (article)

 

La déception : Moi, Pascal F., Pascal Fioretto (Chiflet & Cie)

La bouse de l'année : Du temps qu'on existait, Marien Defalvard (Grasset)

 

 

de-pins.jpgBandes dessinées

1/ La Marche du crabe, Arthur de Pins (tomes 1 & 2) (Soleil, Noctambule)

2/ Le très grand vide d'Alphonse Tabouret, Sibylline, Capucine et Jérôme d'Avian (Ankama)

3/ Zombillénium, Arthur de Pins (tomes 1 & 2) (Dargaud)

4/ Droit au but, Si tu vas à Rio, Garréra, Skiav, Agnello, Zampano (tome 8) (Hugo BD)

5/ Blast, Manu Larcenet (tomes 1 & 2) (Dargaud)

 

 

1Romans jeunesse

1/ La Déclaration, La Résistance, La Révélation, Gemma Malley, Naïve (article)

2/ L'invention d'Hugo Cabret, Brian Selznick, Bayard Jeunesse (article)

3/ Seuls dans la ville, Yves Grevet, Syros (article)
4/ Hunger Games, Suzanne Collins, Pocket Jeunesse (article)
5/ Oublie les mille et une nuits, Marc Varvello, Bayard Jeunesse (article)

 

 

aladdin-theatre-copie-1.jpgAlbums jeunesse

1/ Aladin, Niroot Puttapipat et Marie-Cécile Cassanhol (Gründ)

2/ Le bus de Rosa, Fabrizio Silei et Maurizio A. C. Quarello (Sarbacane)

3/ Vert secret, Max Ducos (Sarbacane)

4/ Le messager du clair de lune, Jean-marie Robillard et Marie Desbons (Le Buveur d'Encre)

5/ Perdu, Alice Brière-Hacquet (MeMo)

 

 

true gritCinéma

1/ True Grit des frères Cohen, avec Matt Damon et Jeff Bridges (article)

2/ Drive de Nicolas Winding Refn, avec Ryan Gosling

3/ Rango de Gore Verbinski (article)

4/ Intouchables d'Olivier Nakache et Eric Toledano, avec Omar Sy et François Cluzet (article)
5/ The artist de Michel Hazanavicius, avec Jean Dujardin et Berenice Bejo

 

La déception : Au delà de Clint Eastwood, avec Matt Damon et Cécile de France (article)

La bouse de l'année : Stone de John Curran (avec pourtant Robert de Niro, Edward Norton et Milla Jovovich) dispute la palme (d'or ?) à Tree of Life de Terrence malick (avec Brad Pitt, Sean Penn en touriste et l'insupportable voix off mystico-sensuelle) (article)

 

 

Hurts---Happiness--Official-Album-Cover-.jpgMusique

1/ Hapiness, Hurts

2/ Aphrodite Tour Les Folies, Kylie Minogue (2 CD + DVD) (article)

3/ 21, Adele

4/ Franky Knight, Émilie Simon

5/ le retour des Cranberries avec Roses (27 février)

La déception : Born this way, Lady Gaga

L'album qui m'a irrité toute l'année : Zaz, Zaz

 

précisions musicales :

L'album de Lady Gaga n'est pas si mauvais que ça, quelques titres sont même franchement géniaux (Marry the night notamment), mais quand je vois la quantité astronomique de plagiats déguisés en clins d'oeil, je ne peux décemment pas la classer parmi le meilleur de l'année.

Enfin, Zaz est la personnalité qui m'aura le plus irrité cette année, tout milieu artistique confondu ! Quoi que « Pep menez, pep traonienn, d'am c'halon zo kaer », ça m'a gonflé aussi...

Et pour bien commencer l'année, écoutez Show me the way des Cranberries, disponible en téléchargement légal et gratuit sur leur site officiel !

Par Sébastien Almira - Publié dans : Coups de Coeur
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 2 commentaires

Présentation

Le Méritoire

° attention danger ! ne pas approcher !

* à laisser en boutique sans regret

** à emprunter ou acheter d'occasion
*** à acheter et lire avec plaisir

**** à acheter, lire, prêter et relire

***** attention chef d'oeuvre ! à acheter, lire, offrir, relire et noter dans son testament !

à venir...

- L'ange de charbon, Dominique Batraville (Zulma)

- Carter contre le diable, Glen David Gold (Super 8 éditions)


- Cavalcades, Florence Thinard (Thierry Magnier)

- Je suis l'idole de mon père, Arnaud Cathrin (Thierry Magnier)

- Casseurs de solitudes, Hélène Vignal (Rourgue)

 


... à suivre ...

 

Inscrivez-vous à la newsletter pour être au courant des parutions ! 

article à (re)découvrir !

swamplandia

 

Swamplandia

 vient de sortir au Livre de Poche, c'est l'occasion de le lire !

Recherche

Pour passer le temps...

C'est la gêne (le blog des connards : culture, société, politique)

Mylène.net (Site de référence)

Abomin'Addict (le blog culturel sur l'horreur)

Catherine Foyot (photographe)

Pascal Fioretto (le site très officiel du pasticheur)

Fabien Lazzaret (graphiste)

Analyses sur l'Espagne d'aujourd'hui

EditoWorld (tout savoir sur le monde du livre)

Ygrek Hoan (ses cinés, ses musiques, ses livres, sa vie)

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés