BD

Lundi 4 novembre 2013 1 04 /11 /Nov /2013 15:07

 

davodeau1.jpg

 

Je ne suis pas spécialiste de la bande-dessinée, si tant est que je le sois en littérature. Mais le fait est que – et vous l'aurez remarqué par la présence insignifiante d'articles sur le neuvième art – je ne sais pas en parler, parce que je n'y connais rien. Alors, j'en lis, mais je n'en parle pas.

Et face à la pénurie d'articles littéraires ces derniers jours, dus à quelques vacances en Méditerranée et prochainement à Rennes et Bordeaux et à un ralentissement de mon rythme de lecture, j'ai décidé de me jeter à l'eau pour vous parler d'une BD que je viens de lire.

 

J'avais lu Lulu femme nue pendant les derniers moments de Virgin, quand nous n'avions plus grand chose à faire, plus grand monde à renseigner (à part « où sont les caisses ? », « où est la sortie ? », « C'est normal qu'il n'y a plus de Victor Hugo en rayon ? C'est n'importe quoi ! Ça ne m'étonne pas que vous fermiez... ») et encore moins à conseiller. Ça m'avait bien plu. Aussi, quand une collègue m'a chaudement recommandé de lire Les Ignorants, qui ne me tentait pas, j'ai commencé.

Et j'ai bien fait. D'abord parce que j'aime beaucoup le dessin de Davodeau. Ensuite parce que j'aime le vin, et que j'ai pris quelques notes sur des procédés et bonnes bouteilles.

 

C'est donc tout naturellement que j'ai acheté sa nouvelle parution, Le chien qui louche. Ça y est, je commence à raconter ma vie au lieu de parler des livres en question, comme Nina sur le blog Reading in the rain... Blog que je vous conseille pour les lectures très variés de Nina et ses articles écrits sans langue de bois et toujours avec humour.

 

davodeau2.jpg

 

Bien, bien. Donc, Le chien qui louche. Quel drôle de titre, me direz-vous. Il s'agit en fait du titre d'une peinture du dix-neuvième siècle d'un ancêtre de la petite amie d'un gars qui bosse au Louvre. Fabien est agent de surveillance, il aime son métier. Et lorsque Mathilde le présente à sa famille (alors qu'elle ne veut toujours pas vivre avec lui), ses frères en profitent pour sortir la fameuse croûte du grenier. De quiproquos en malentendus, Fabien se sent obligé de parler de l’œuvre au musée. D'autant qu'un fidèle visiteur partage avec lui un mystérieux secret sur le Louvre.

 

Entre une petite amie aussi distante qu'aimante, cette révélation dont il n'a jamais entendue parler et sa belle-famille qui lui tombe dessus à tout moment pour savoir si le tableau va entrer au Louvre ou non, Fabien ne sait plus où donner de la tête !

 

Les personnages hauts en couleur (bien qu'en noir et blanc) qu'a créés Davodeau nous embarquent dans une aventure humaine cocasse et intelligente. Vie de couple (en bon naturaliste, il s'intéresse là encore aux petites gens) et grandes questions sur l'art (qui peut décider de la valeur d'une œuvre?), l'auteur-dessinateur mélange à nouveau les genres (BD-vin dans Les ignorants) pour notre plus grand plaisir. Même si Le chien qui louche aurait pu s'encombrer de quelques pages de plus.

 

davodeau3.jpg

Par Sébastien Almira - Publié dans : BD
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 1 commentaires
Lundi 28 septembre 2009 1 28 /09 /Sep /2009 11:45
Après une première bande dessinée sur le monde de l'entreprise, dans une version « souris » on ne peut plus cynique, voici la deuxième que je vous présente, encore une fois sur le monde de l'entreprise, mais ciblée sur... la librairie ! Un régal !


 

Mai 2005, Leslie Plée quitte Paris pour rejoindre son copain à Rennes. Elle décroche un CDI dans une « grande surface culturelle du livre », Cultura, si vous préférez. L'enfer commence.

Avec ses collègues, elle passe l'été à réceptionner tous les livres nécessaires à l'ouverture du magasin, prévue pour la rentrée scolaire. De doutes en déceptions, elle nous conte sous forme de bande dessinée l'histoire du Cultura de Rennes, de ses employés soumis, de ses patrons incompétents, arrivés en librairie comme un cheveu sur la soupe, des bons clients comme des mauvais (majoritaires), de sa vie de libraire à tout faire, en somme.

Elle écrit, elle dessine, et c'est cruel parce qu'on sait que c'est vraiment ainsi que ça se passe, mais c'est drôle aussi parce que, cette fois, ce n'est pas à nous que ça arrive.

Pour tous ceux qui en ont assez de ranger des mauvais livres, pour tous ceux qui en sont heureux aussi, pour tous ceux, surtout, qui sont clients et qui ne connaissent pas l'envers du décor, jetez-vous sur ce livre. Ça ne coûte pas cher, ça fait marcher l'industrie du livre et un petit éditeur. Mais surtout, n'allez pas l'acheter chez Cultura, déplacez-vous dans une vraie librairie, demandez à de vrais librairies de vous le trouver ou de le commander (attention : un librairie a obligation de commander tout livre non encore épuisé ! Et sans frais pour vous sauf s'il le fait venir de l'étranger. Alors n'hésitez plus à demander aux librairies les livres que vous ne trouvez pas en rayon !) et découvrez l'envers du décor !

Par Sébastien Almira - Publié dans : BD
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 3 commentaires
Samedi 22 août 2009 6 22 /08 /Août /2009 14:29
Avant de vous laisser lire ce premier article consacré à la bande dessinée, je dois vous prévenir que ne serai pas capable d'écrire une critique construite et argumentée en appuyant sur le choix  des couleurs ou autres procédés de dessin auxquels je n'y connais rien. Aussi, elle sera courte, mais l'important est qu'elle vous donne envie de lire cette fantastique bande dessinée !

Nous avons nos patrons tyranniques, nos employés bêtes et/ou soumis, notre infecte repas du midi, nos blagues désuettes, nos tâches inutiles et tout ce qui fait que la vie d'entreprise est ce qu'elle est. Et bien, les souris aussi.
C'est ce que Peb et Fox, armés d'un cynisme à toute épreuve, nous ont concocté avec ce joyeux petit remus-ménage : des situations, entre bugs informatiques, soumission forcée, discours patronal et autres discussions entre collègues, tour à tour désespérantes et à se tordre de rire, mais en tout cas véridiques ! Vous pourrez vérifier !
Ne passez pas à côté de cet ouvrage culte ! Non, je n'y vais pas de main morte. Et j'assume.
Par Sébastien Almira - Publié dans : BD
DONNEZ VOTRE AVIS ! - Voir les 0 commentaires

Présentation

Le Méritoire

° attention danger ! ne pas approcher !

* à laisser en boutique sans regret

** à emprunter ou acheter d'occasion
*** à acheter et lire avec plaisir

**** à acheter, lire, prêter et relire

***** attention chef d'oeuvre ! à acheter, lire, offrir, relire et noter dans son testament !

à venir...

- L'ange de charbon, Dominique Batraville (Zulma)

- Carter contre le diable, Glen David Gold (Super 8 éditions)


- Cavalcades, Florence Thinard (Thierry Magnier)

- Je suis l'idole de mon père, Arnaud Cathrin (Thierry Magnier)

- Casseurs de solitudes, Hélène Vignal (Rourgue)

 


... à suivre ...

 

Inscrivez-vous à la newsletter pour être au courant des parutions ! 

article à (re)découvrir !

swamplandia

 

Swamplandia

 vient de sortir au Livre de Poche, c'est l'occasion de le lire !

Recherche

Pour passer le temps...

C'est la gêne (le blog des connards : culture, société, politique)

Mylène.net (Site de référence)

Abomin'Addict (le blog culturel sur l'horreur)

Catherine Foyot (photographe)

Pascal Fioretto (le site très officiel du pasticheur)

Fabien Lazzaret (graphiste)

Analyses sur l'Espagne d'aujourd'hui

EditoWorld (tout savoir sur le monde du livre)

Ygrek Hoan (ses cinés, ses musiques, ses livres, sa vie)

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés